Fiche de paie salarié non cadre 2014

Fiche de paie salarié non cadre : modèle prêt à l'emploi.

Si vous êtes employeur, vous êtes tenu de remettre à vos salariés un justificatif de paie. Établir une fiche de paie est donc une nécessité pour toutes les entreprises indépendamment de leur taille ou encore du type de contrat de travail du salarié (CDI, CDD). 

Gagnez du temps, notre modèle vous permet de réaliser vous-même toutes vos fiches de paie salariés non cadre. Il est fourni sous un format Excel, pour chaque mois de l’année civile et calcule automatiquement les cotisations avec les taux à jour. Une notice d'information sur l'utilisation du modèle et la réglementation en vigueur sont fournis.

Voir un exemple ci-dessous dans l'onglet "aperçu".

 Pour télécharger immédiatement ce modèle de bulletin de paie prêt à l'emploi, ajoutez le produit au panier.

 

Stéphan BRUN

Stéphan BRUN

Stéphan Brun est expert-comptable et commissaire...

+ d'infos sur l'auteur
75 € H.T.

Format : Voir un aperçu

Mise à jour : 29/01/2014

Téléchargement immédiat

Avis clients :

Sommaire

Informations complémentaires

1. Modèle de bulletin de paie pour un salarié non cadre
2. Notice explicative
Les zones du bulletin de paie
Les modalités d’utilisation
Précautions d’application
Les spécificités Non Cadre
Règles relatives au mode de paiement et à la périodicité
Règles relatives au bulletin de paie
Règles relatives aux mentions obligatoires sur le bulletin de paie

  • Dernière mise à jour :
  • Type de fichier : Excel
  • Auteur : Stéphan BRUN
  • Livraison : Téléchargement immédiat
  • Tarif : 75 € HT
Stéphan BRUN

Stéphan Brun est expert-comptable et commissaire aux comptes. Il est aujourd'hui associé fondateur du cabinet EAI, spécialisé en commissariat aux comptes, commissariat aux apports, audit d’acquisition, expertise indépendante et normes IFRS.

Il assure également une fonction d'animateur et de concepteur auprès de la Compagne nationale des commissaires aux comptes et du Conseil supérieur de l’ordre des experts-comptables.

Chargé de cours universitaire, il est aussi rédacteur dans des revues spécialisées et auteur de plusieurs ouvrages (« L’essentiel des normes IAS/IFRS », « Les normes comptables internationales »...).


SERVICE CLIENTS
PAIEMENTS SÉCURISÉS

Visualisez ci-dessous un extrait des documents à télécharger : Fiche de paie salarie non cadre  (format Excel) + notice explicative (Word).

Attention, cet aperçu est volontairement tronqué. Il a pour objectif de vous aider à visualiser les contenus proposés. Cet extrait ne peut être utilisé seul.

 

[...] extrait de la notice d'accompagnement de la fiche de paie non cadre :

1.1. Les zones du bulletin de paie

 Le modèle de bulletin est décomposé en plusieurs zones :

  • zone relatives aux informations sur l’entreprise
  • zone relatives aux informations sur le salarié
  • zone relative aux congés payés et à la rémunération du mois
  • zones relative aux cotisations salariales et patronales, qui se décomposent en :
  1.  Sécurité sociale (Urssaf)
  2. Sécurité sociale (Urssaf) compléments
  3. Assurance chômage
  4. Retraite complémentaire & prévoyance Non cadre
  5. CSG/CRDS
  6.  Autres retenues
  • zone relative aux calculs des cumuls

1.2. Les modalités d’utilisation

Lors de la 1ère utilisation (et lors de toute modification), il est nécessaire de compléter les parties relatives :

  • aux renseignements sur l’entreprise
  • aux renseignements sur le salarié
  • aux coordonnées du salarié
  • au mode de règlement
  • les taux de cotisations spécifiques à votre entreprise 

 Chaque mois, il est nécessaire de compléter les parties relatives :

  • à la période concernée (si mois incomplet)
  • au nombre d’heures travaillées (en tenant compte des absences)
  • aux dates de congés pris et au solde du nombre de jours restants
  • à la rémunération brute du mois ainsi qu’aux éventuels éléments variables
  • aux tickets restaurants, frais de transport et frais professionnels
  • à la date de paiement

LES CALCULS SONT AUTOMATISES APRES AVOIR INDIQUE CHAQUE MOIS VOTRE EFFECTIF

 

 ==> Pratique : le calcul des plafonds  de sécurité sociale

 Pour information, les bases de calcul des cotisations (automatisées dans le modèle) sont fixées sur la rémunération brute ou sur le plafond de sécurité sociale.

 Pour la période de janvier à décembre 2014, le plafond est fixé à 3.129 € (donc 3 plafonds = 9.387 € et 4 plafonds = 12.516 €)

  • Lorsque la base est le salaire total : prendre le « Total Rémunération Brute » (A)
  • Lorsque la base est de 0 à 1 plafond (soit de 0 à 3.129 €) :

Si le salaire brut est inférieur à 3.129 € : prendre le salaire brut

Si le salaire brut est supérieur à 3.129 € : prendre 3.129 €

  • Lorsque la base est de 1 à 4 plafonds (soit de 3.129 € à 12.516 €):

Si le salaire brut est inférieur à 3.129 € : prendre 0 €

Si le salaire brut est inférieur à 12.516 € : prendre le montant égal au salaire brut - 3.129 €

Si le salaire brut est supérieur à 12.516 € : prendre le montant égal à 12.516 € - 3.129 € soit 9.387 €

[...]

1.3. Précautions d’application 

Compte tenu de l’évolution du droit social, des mises à jour trimestrielles des modèles sont effectuées pour tenir compte des points suivants :

  • Modification de taux et assiettes de cotisations sociales
  • Modification annuelle du plafond de sécurité sociale

Les principaux taux de cotisations sociales sont les suivants au 1er janvier 2014 :

Les cotisations d’assurance vieillesse plafonnées et déplafonnées augmentent au 1er janvier 2014. 
Afin de compenser cette hausse, le taux de la cotisation patronale d’allocations familiales passe de 5,40% à 5,25% au 1er janvier 2014. 
Ces changements de taux concernent les employeurs et les salariés relevant du régime général et les administrations et collectivités territoriales.

 

Nature des contributions

Taux

Base de calcul /mois

Recouvrement

 

Part employeur

Part salarié

 

 

Sécurité sociale

Assurance maladie

12,80 %

0,75 %

Salaire total

URSSAF

Assurance vieillesse plafonnée

8,45 %

6,80 %

de 0 à 3.129 €

URSSAF

Assurance vieillesse déplafonnée

1,75 %

0,25 %

Salaire total

URSSAF

Allocations familiales

5,25 %

-

Salaire total

URSSAF

Accidents du travail

Variable

-

Salaire total

URSSAF

Aide au logement FNAL

0,10 %

-

de 0 à 3.129 €

URSSAF

Supplément entreprise de 20 salariés et plus (FNAL) (1)

0,50 %

Salaire total

URSSAF

Contribution solidarité autonomie

0,30 %

-

Salaire total

URSSAF

Assurance chômage

Cotisation chômage

4 %

2,40 %

de 0 à 12.516 €

URSSAF

Fonds de garantie des salaires

0,30 %

-

de 0 à 12.516 €

URSSAF

Retraite complémentaire

AGFF Non cadres Tranche A

1,20 %

0,80 %

de 0 à 3.129 €

AGIRC/ARR

AGFF Non cadres Tranche B

1,30 %

0,90 %

de 3.129 à 9.387 €

ARRCO

Non-cadres tranche 1

4,58 %

3,05 %

de 0 à 3.129 €

ARRCO

Non-cadres tranche 2

12,08 %

8,05 %

de 3.129 à 9.387 €

ARRCO

CET

0,22 %

0,13 %

de 0 à 25.032 €

AGIRC

Assurance décès

1,50 %

-

de 0 à 3.129 €

AGIRC

Formation professionnelle

Entreprise de moins de 10 salariés

0,55 %

-

Masse salariale

OPCA ou trésor public

De 10 à moins de 20 salariés

1,05 %

-

Masse salariale

OPCA principalement

Entreprise de 20 salariés ou plus

1,60 %

Masse salariale

OPCA principalement

Entreprise avec CDD (dit CIF-CDD)

1 %

 -

salaire CDD

OPCA ou trésor public

Autres taxes et participations

Taxe d'apprentissage

0,50 %

 -

Masse salariale

Organisme collecteur

Contribution additionnelle au développement de l'apprentissage

0,18%

 -

Masse salariale

Organisme collecteur

Versement transport (entreprises de plus de 9 salariés)

variable

-

salaire total

URSSAF

Participation à l'effort de construction (entreprises de 20 salariés et plus)

0,45 %

 -

Masse salariale

Organisme collecteur  

CSG

 -

7,5 %

98,25 % salaire total dans la limite de 148 128 € et totalité du salaire au-delà     

URSSAF

CRDS

 -

0,5 %

98,25 % salaire total dans la limite de 148 128 € et totalité du salaire au-delà     

URSSAF

 

(1) Les entreprises qui atteignent ou dépassent, au titre de l'année 2008, 2009, 2010, 2011 ou 2012, le seuil de 20 salariés pour la 1ère fois sont dispensées pendant 3 ans du versement de cette contribution supplémentaire, puis sont assujetties à un taux progressif (0,10 % la 4ème année, 0,20 % la 5ème année, 0,30 % la 6ème année) pour atteindre le taux de 0,40 % la 7ème année.

Pour télécharger en intégralité cette notice d'accompagnement et le modèle de fiche de prêt prêt à l'emploi, ajoutez simplement ce produit à votre panier.