fiche

Entreprendre en franchise : seul ou avec un associé ?

S’associer pour lancer son entreprise serait-il la clé de réussite en franchise ? Avoir un soutien moral et financier est un atout majeur en entrepreneuriat et prendre un associé peut donc souvent s’avérer bénéfique. Toutefois, des conflits peuvent survenir qu’ils soient financiers ou relationnels…Alors quelles sont les questions à se poser avant d’entreprendre à deux ?

Entreprendre en franchise : seul ou avec un associé ?

Choisir un associé dans son cercle proche

Créer son entreprise en franchise avec un meilleur ami, conjoint ou frère peut être tentant mais non sans risque. En effet, l’adage dit souvent qu’il faut laisser à la porte de son travail, ses sentiments.

La confiance est primordiale dans une association, et souvent le cercle familial nous l’apporte. Mais les liens affectifs peuvent faire défaut quand ils passent la barrière du professionnalisme. Il faudra donc bien évaluer cela avant de créer son entreprise.

La capacité à travailler en équipe

Avoir un associé, c’est d’abord savoir travailler en équipe. En effet, il faudra apprendre le dialogue pour toutes décisions car vous n’êtes pas le seul maître à bord. Le point de vue de l’autre compte et il faut le savoir et l’accepter. Définir les tâches de chacun, discuter sur les points financiers ou encore établir des règles d’association sont des points essentiels. En contre-partie, vous y gagnerez en réflexion, en soutien moral et sur la charge de travail qui sera partagée. Si un coup dur arrive comme la maladie, l’associé pourra prendre le relais.

Trouver son associé

Pour chercher votre perle rare qui vous accompagnera à chaque instant de la vie de votre franchise, vous pouvez tout d’abord faire appel à votre réseau proche pour communiquer l’information. Ami d’un ami, relation recommandée permettent d’avoir une première idée sur le futur associé.

Privilégier une personne qui a la fibre entrepreneuriale – indispensable pour avoir un associé motivé, ambitieux et qui n’a pas peur des difficultés connues lors d’une création d’entreprise. Savoir s’entourer, recouper l’information, savoir demander des conseils – sont des attitudes de chef d’entreprise qu’il faut apprendre et connaître pour se lancer. Si l’associé est dans une logique de salarié, il y a de fortes choses qu’il se décourage.


Evaluer ce contenu :

Entreprendre en franchise : seul ou avec un associé ?
1 (20%) 1 vote

Pour aller plus loin Sur le même sujet

Commentaires :

Laisser un commentaire