Actu

BPI France et la BEI signent de nouveaux accords en faveur des PME innovantes

La Banque Européenne d’Investissement (BEI) et Bpi France ont signé le 10 octobre 2016 deux nouveaux accords ayant pour but de renforcer les investissements dans les PME aux idées innovantes et d’accroître les prêts aux petites entreprises.

BPI France et la BEI signent de nouveaux accords en faveur des PME innovantes

Un milliard d’euros. C’est la somme que Bpi France et la Banque Européenne d’Investissement  (BEI) ont décidé de consacrer au développement des petites entreprises. Réunies en début de semaine, les deux institutions ont annoncé la création de la « première plateforme d’investissement européenne » et le renouvellement de l’accord InnovFin SMEG,  qui facilite, entre autres, le financement des PME innovantes. Ces accords ont été signé dans le cadre du Plan d’investissement pour l’Europe, souvent nommé « Plan Juncker ».

Une plateforme d’investissement encore jamais vue en Europe

L’Europe investit dans les entreprises en quête de nouveauté et crée une plateforme d’investissement unique. Le Vice-Président  du groupe Bpi France, Ambroise Fayolle, affirme même « doubler [leur] capacité d’intervention en faveur des entreprises innovantes. Grâce à la plateforme d’investissement labélisée Juncker, la première plateforme en Europe à ce jour, le plan Juncker abonde les 700 millions d’euros de fonds consacrés par l’Etat français à la relance industrielle en France. » Cette mesure devrait «catalyser près de 2 milliards d’investissements en actifs industriels, et la création de pas moins de 4000 emplois. » 

Des PME qui bénéficieront de prêts plus facilement

Le deuxième accord signé promet, quant à lui, un accès au prêt facilité pour les PME. Il double l’enveloppe dont bénéficiait déjà le dispositif InnovFin, né en 2014 de l’initiative de la Commission européenne et du Groupe Banque Européenne d’investissement. Il contient un grand nombre d’instruments financiers et de services de conseil qui favorisent l’accès au crédit des petites entreprises innovantes. Effectif jusqu’en 2020, il augmente désormais sa capacité d’intervention  de 100 millions d’euros. Selon Nicolas Dufourcq, le Directeur Général de Bpi France, l’accord signé permet « d’élargir aux entreprises industrielles européennes, la possibilité de co-investir en France dans l’’industrie du futur et de créer de nouveaux emplois industriels. »

La signature de ces nouveaux accords s’est déroulée dans les locaux de Netatmo, l’entreprise qui a commercialisé Welcome, une caméra intérieure de sécurité novatrice à reconnaissance faciale. La société est la première à avoir bénéficié de l’aide d’InnovFin afin de donner vie à ses idées. Elle a ainsi pu réaliser une levée de fond de 30 millions d’euros en 2015. Un succès qui fait rêver de nombreuses PME.

Comment bénéficier du dispositif InnovFin ?

Pour bénéficier de l’aide InnovFin comme Netatmo, vous devez déposer un projet directement à la BEI.  Votre entreprise doit posséder trois entités légales qui doivent être établies dans des États-membres ou États associés différents et être indépendantes les unes des autres. Ensuite, il est primordial de définir si votre projet est plutôt une idée innovante ou une recherche. Référez-vous à l’échelle TRL,  une échelle d’évaluation du degré de maturité des projets. Vous devrez d’ailleurs aussi vérifier que l’avancement de votre projet est compris dans entre le niveau 1 et 9, fourchette requise pour candidater à InnovFin.

Si vous répondez à tous les critères demandés, la BEI financera au maximum 50% du coût de votre projet ou investissement. Notez que la durée entre la prise de contact et la signature du contrat de financement est généralement de 3 à 6 mois.

 

Evaluer ce contenu :

Evaluer ce contenu

Commentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *