Actu

Le salarié qui retire sa candidature aux élections professionnelles reste protégé

Dès lors que sa candidature est régulière, le salarié reste protégé pendant six mois. Peu importe qu'il ne soit finalement pas élu, qu'il se retire du scrutin ou même que les élections soient annulées.

Le salarié qui retire sa candidature aux élections professionnelles reste protégé

Laisser un commentaire

Suivant