Actu

L’échec à un examen n’est pas un cas de rupture du CDD

Pour la Cour de cassation, l'échec d'un salarié à un examen ne constitue pas un cas de force majeure permettant de rompre avant son terme un contrat à durée déterminée.

Laisser un commentaire

Suivant