Actu

Satt Sud-Est, BPI France et la région Paca misent sur Keeex, start-up d'édition de logiciels

KeeeX, start-up proposant une solution logicielle de collaboration sécurisée, vient de lever 100 000 € via BPI France et la Région PACA au titre du « Plan Régional d’Innovation ». Cet apport fait suite à l’entrée de la SATT Sud Est au capital de KeeeX. Rencontre avec Laurent Henocque, son PDG, enseignant-chercheur à Aix-Marseille et Polytech.

Satt Sud-Est, BPI France et la région Paca misent sur Keeex, start-up d'édition de logiciels

Le monde universitaire et celui de l’entreprise sont-ils incompatibles ? Pas pour Laurent Henocque, polytechnicien, docteur en mathématiques et informatique. Expert en génie logiciel, intelligence artificielle et web sémantique, il est enseignant-chercheur à Aix Marseille Université et Polytech. Son parcours le conduit à créer KeeeX en novembre 2014, « mais les premiers développements remontent à mars 2013 », précise-t-il. Et même avant puisqu’en 2012, le scientifique se prépare à déposer un brevet pour une solution logicielle de collaboration sécurisée, qui va « du simple échange de messages (mais totalement privé) à la collaboration « ultime » ». La solution brevetée permet « de chaîner » les documents entre eux (par exemple un PDF vers son document original), et elle offre de nombreuses autres fonctionnalités telles que le partage sous toutes ses formes – y compris multicloud -, le chiffrement ou encore la traçabilité de tout document au cours de son cycle de vie. Dater précisément des photos faites avec un smartphone fait également partie des possibilités proposées par l’éditeur qui propose à 7,77 euros par mois la version « collaboration » à ses utilisateurs.  La Société d’accélération du transfert de technologies (SATT) Sud Est (1), qui a pour objectif de valoriser la recherche publique et le transfert de technologies vers l’industrie, située à Marseille, ne s’y trompe pas : elle aide au financement du dépôt des deux brevets.

« Je viens de l’université, il me manquait le relationnel industriel… »

Une fois l’opération faite, Laurent Henocque s’attelle aux premiers développements et trouve un incubateur pour accueillir KeeeX. Un parcours parfait ? « J’ai fait des erreurs notamment en marketing, souligne le PDG. Certains recrutements n’étaient pas adaptés. C’est inévitable ». Mais le chef d’entreprise trouve toutefois la perle rare : un consultant à temps partiel auquel il délègue « les aspects de l’entreprise » qu’il ne maîtrise pas. « Je viens de l’université, il me manquait le relationnel industriel », poursuit-il.  Pour y pallier, il décide de participer à la vie des clubs d’entrepreneurs, et notamment le Club informatique Provence Méditerranée. Lauréat du concours « PME Innovantes du Numérique PACA 2014 », organisé par le pôle Solutions communicantes sécurisées (SCS) (2), Laurent Henocque a obtenu de nombreux autres prix (BPIFrance, Concours France Entreprise Digital, Pôle SCS, Eurocloud, Assises de la sécurité, World Smart Week, concours Idea Challenge). Il poursuit le développement de son entreprise qui compte trois salariés. KeeeX vient d’obtenir un financement mixte de BPI France et de la Région PACA au titre du « Plan Régional d’Innovation » et d’investisseurs privés, qui porte le total des sommes mises à disposition de la société à 500 000 euros.

  1. Ses actionnaires sont les Universités d’Aix-Marseille, Nice Sophia Antipolis, du Sud Toulon Var, d’Avignon et des Pays de Vaucluse, de Corse, l’Ecole Centrale Marseille, le CNRS, l’Inserm et la Caisse des Dépôts.
  2. Depuis 2006, plus de 450 projets labellisés, dont 203 projets financés à hauteur de plus de330 millions d’euros de subventions publiques dont 100 millions d’euros pour les TPE/PME/ETI.

Evaluer ce contenu :

Satt Sud-Est, BPI France et la région Paca misent sur Keeex, start-up d’édition de logiciels
5 (100%) 1 vote

Commentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *