Actu

Les auto-entrepreneurs dopent la création d’entreprises

Le nombre de créations d'entreprises a atteint un niveau record en 2009, avec 580.200 créations, soit 75 % de plus qu'en 2008 selon l’Insee. Plus de la moitié des créateurs sont des auto-entrepreneurs.

Avec 580.200 créations en 2009, contre 331 400 en 2008, le nombre total de créations d’entreprises dans les secteurs marchands s’accroît très fortement avec une augmentation de 75,1 % par rapport à l’année dernière. Cette augmentation est principalement due aux 320 000 créations d’auto-entrepreneurs. Lancé il y a un an, le régime de l’auto entrepreneur a séduit le plus grand nombre en raison de la rapidité de la démarche et de la simplicité du dispositif : formalités de création d’entreprises allégées et mode de calcul et de paiement simplifié des cotisations sociales et de l’impôt sur le revenu. L’entrepreneur individuel qui choisit le statut d’auto-entrepreneur n’est imposé qu’à partir du jour où il réalise du chiffre d’affaires.

La quasi-totalité des secteurs d’activité concernée

La hausse des créations touche tous les secteurs, à l’exception des activités immobilières. En 2009, les hausses sont les plus élevées dans les activités de services : + 109 % pour l’activité de soutien aux entreprises, + 141 % pour l’information et la communication et + 193 % pour les autres services aux ménages qui comprennent principalement les arts, spectacles et services aux particuliers. Ces trois secteurs représentent à eux seuls 39 % des créations de 2009 et 48 % des créations d’auto-entrepreneurs.

Phénomène de substitution ?

En dehors de ce nouveau régime, le rythme des créations d’entreprise a nettement ralentit (- 21,5 %) après sept années de hausse. Cette baisse n’épargne que le secteur de l’industrie (+ 2,4 %) où, notamment, 5530 entreprises sont créées dans le sous-secteur « production et distribution d’électricité, de gaz, de vapeur et d’air conditionné », contre 1040 en 2008. Ce sous-secteur, où seuls 2 % des créateurs de 2009 sont des auto-entrepreneurs, représente 19 % des créations de l’industrie, contre 7 % en 2008. Dans les autres sous-secteurs de l’industrie, l’évolution des créations est nettement à la baisse (- 29 % en moyenne). Dans les autres secteurs d’activité, la baisse du rythme des créations d’entreprises est comprise entre – 36 % et – 12 %.

Toutefois, l’Insee explique qu’il n’est pas possible, dans cette baisse, de distinguer précisément ce qui est lié à la récession de 2009 et ce qui relève d’un effet de substitution : un certain nombre de créateurs ont opté pour le régime d’auto-entrepreneur qu’ils considéraient comme plus avantageux, mais leur entreprise aurait tout de même vu le jour en l’absence de ce régime, alors que pour d’autres, c’est l’existence même du nouveau régime qui explique la création.

Les créations de sociétés en baisse

Depuis 2000, la part des sociétés dans les créations d’entreprises était passée progressivement d’un peu plus de 40 % à près de 50 %. En 2009, elle chute brusquement dans tous les secteurs d’activité, du fait de l’arrivée du régime de l’auto-entrepreneur : elle ne représente plus, en moyenne, qu’un quart des créations. Par ailleurs, sur l’ensemble de cette année marquée par la récession économique, les créations de sociétés diminuent aussi en nombre. On enregistre 152.300 créations de sociétés en 2009, soit une baisse globale de 6 %.

Source : Insee Première – N° 1277 – Janvier 2010

Nathalie Lepetz
Rédaction de NetPME

Evaluer ce contenu :

Evaluer ce contenu

Commentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *