Actu

Le bus de la création d’entreprise recherche les futurs entrepreneurs dans les cités d’Île-de-France

Depuis 2013, le « bus de la création d’entreprise » BGE PaRIF sillonne l’Île-de-France. Il fait des haltes régulières dans les communes de la petite et la grande couronne parisienne afin de sensibiliser les habitants à l’entrepreneuriat. Reportage dans le XIXème arrondissement de Paris.

Le bus de la création d’entreprise recherche les futurs entrepreneurs dans les cités d’Île-de-France

Agathe est modèle à temps partiel. Vers 16 heures, en allant chercher son fils à l’école, elle voit un bus bleu et blanc qui stationne dans une rue piétonne de la cité Michelet du XIXème arrondissement de Paris, « le bus de la création d’entreprise » comme il est indiqué sur la carrosserie. Ça tombe bien, elle pense de plus en plus souvent à ouvrir sa propre boutique d’accessoires de mode. « Je crée des bijoux et des sacs que je vends sur demande. Il n’y a rien d’officiel. Je réfléchis depuis un certain temps à ouvrir mon propre commerce, mais on m’a plutôt recommandé de créer une boutique en ligne. Il n’a pas tort, ouvrir un magasin demande minimum 3 mois de loyer de garantie et je n’avais pas pensé au e-commerce, plus accessible. » En partant, Agathe s’est inscrite à une réunion d’information pour la semaine prochaine : un premier pas dans son aventure entrepreneuriale.

bus-de-la-création-d'entreprise-BGE-Parif

« Nous voulons rencontrer les hommes et les femmes qui n’osent pas entreprendre »

Depuis 2 ans, Jean-Pierre Drulhe est responsable couveuse à BGE PaRIF et voyage au bord du bus toutes les semaines. « Tous les conseillers BGE y participent, commente-t-il, mais chacun renseigne les passants sur son domaine de compétence. » La mission du bus est de sensibiliser localement les personnes qui ne vont pas se renseigner sur le net. Isabelle Larregneste, directrice du développement à BGE PaRIF, explique la démarche de l’association : « Nous voulons rencontrer les hommes et les femmes qui n’osent pas entreprendre. Il n’y a pas de niveau de conseil. Parfois, nous conseillons des commerçants qui sont confrontés à des problèmes particuliers. Dans ce cas, nous les rassurons et les aiguillons. Mais la grosse majorité de personnes qui ont un projet ou une idée, ne savent pas à qui s’adresser, ni par où commencer. »

Le bus de la création d'entreprise stationne à la cité Michelet

« Le bus a changé la vie de quelques personnes »

Le bus renseigne  en moyenne 15 personnes par jour. Il tourne six mois par an depuis 2013, essentiellement dans les zones défavorisées de la banlieue parisienne. « Les jeunes de banlieue sont attirés par l’entrepreneuriat dans lequel ils voient un moyen d’obtenir ce qui leur est impossible avec une activité salariée » analyse Isabelle Larregneste. D’ailleurs, le taux de création d’entreprises dans le 93 n’a jamais été aussi fort qu’en 2017. Cet intérêt pour l’entrepreneuriat en banlieue daterait des années 2000 mais « dans les quartiers défavorisés, beaucoup ne s’autorisent pas à penser qu’ils peuvent devenir chefs d’entreprise », souligne Jean-Pierre Drulhe. « Le bus a changé la vie de certaines personnes », comme celle d’Augustin Bousbain, qui a monté sa société, Handy Access, après une rencontre imprévue avec les conseillers du bus en mai 2015. (Écoutez son témoignage en fin d’article)

Les rendez-vous s’enchaînent  entre les tours, sur la table en fer forgé posée sur le trottoir devant le véhicule. Depuis ce matin, 3 personnes se sont inscrites en réunion d’information. « Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise idée, mais il y a une bonne adéquation entre un entrepreneur et son projet, précise Isabelle Larregneste. En prenant en compte les compétences et l’expérience propres à chacun, nous aiguillons les futurs entrepreneurs et les aidons à choisir leur domaine d’activité afin que leur entreprise ait toutes les chances de fructifier. »  Preuve que chacun peut devenir un entrepreneur, d’où qu’il vienne.

 

 

Le bus de la création d’entreprise recherche les futurs entrepreneurs dans les cités d’Île-de-France

 

Après une pause cet été, le bus revient du 5 au 8 septembre sur le Parvis de la Cité des Métiers à Paris, à  Colombes (92) du 11 au 15 septembre, à Boulogne-Billancourt (92) du 18 au 22 septembre et continuera sa tournée jusqu’en hiver 2017.

 

Écoutez ci-dessous des témoignages d’entrepreneurs aidés par le bus de la création d’entreprise :

 

 

Texte : Melissa Carles

Audio : Sophie Bridier

 

Evaluer ce contenu :

Le bus de la création d’entreprise recherche les futurs entrepreneurs dans les cités d’Île-de-France
Evaluer ce contenu

Commentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *