Actu

Startups : Paris est la 3ème ville la plus attractive au monde

Paris a été classée troisième ville la plus attractive économiquement par le cabinet d’audit AT Keaney. Une place dans le top 3 mondial qu’elle doit à son grand nombre d’incubateurs de startups.

Startups : Paris est la 3ème ville la plus attractive au monde

La capitale française se place en troisième position du classement mondial des 128 villes les plus prometteuses en matière d’attractivité économique, selon l’étude « Global cities 2017 » du cabinet d’audit américain AT Keaney. Paris remonte de 10 places par rapport à 2016 et fait désormais concurrence à New York et San Francisco classées numéro 1 et 2. Londres n’est jamais bien loin et se positionne à la quatrième place, prête à détrôner sa rivale. Mais à quoi est due cette envolée française fulgurante ? À ses incubateurs de jeunes pousses qui se multiplient en Île-de-France et qui attirent les investissements étrangers. Mais rien n’est joué, Paris a encore beaucoup de batailles à mener.

De multiples incubateurs pour des secteurs variés

En novembre 2016, un autre cabinet américain de conseils en stratégies immobilières, CBRE, avait déjà élu Paris comme deuxième ville la plus attractive pour les entreprises du secteur technologique. Londres la devançait et Berlin la suivait. Là encore, le grand nombre d’incubateurs de startups que présente la capitale française avait fait la différence : il y est cité l’école 42, où les élèves apprennent à créer une entreprise, ou encore la station F, le plus grand incubateur au monde ouvert à Paris fin juin 2017. Toutes deux sont des initiatives de l’entrepreneur et industriel Xavier Niel.

La diversité des secteurs représentés dans la ville a aussi sa part dans ce succès parisien : contrairement à Londres, qui compte environ 40% de startups spécialistes du logiciel et plus de 20% dans les services web, les entreprises créées à Paris sont plus diversifiées. L’électronique, l’informatique et les services web représentent environ 16% des startups, soit le secteur le plus représenté, mais la Fintech, l’e-commerce et la publicité digitale y sont aussi installés.

Londres et Berlin : les principales villes concurrentes

Mais Paris n’est pas championne dans tous les domaines entrepreneuriaux. Selon le classement d’AT Keaney, Londres est jugée plus dynamique économiquement que la capitale française et possèderait un capital humain plus important. Pourtant, Paris attire plus d’investisseurs. Berlin, quant  elle, attire les entrepreneurs installés à Paris et à Londres : le coût de la vie et du logement est moindre. La capitale allemande regroupe aussi un melting pot de nationalités et a hérité d’un passé créatif, ce qui séduit les jeunes entrepreneurs innovants.

Un futur prometteur

Bien que des évènements et des faits sociaux actuels  tels que le Brexit, la crise des réfugiés syriens ou encore l’augmentation des actes terroristes dans le monde rendent l’avenir incertain, comme le souligne l’étude, celui de Paris se veut prometteur. D’ici 2025, les incubateurs et les locaux dédiés aux startups vont continuer de croître en Île-de-France : environ 5 millions de m2 d’activités dont 3,8 millions de m2 de bureaux sont prévus.

Le projet « Grand Paris Express » n’y est pas étranger. L’étude « Terres d’Innovations », menée par Paris, la métropole du grand Paris et la région Île-de-France, révèle ce mois de juin que « le réseau de transport élargi modifiera à terme les avantages comparatifs de localisation et créera de nouvelles formes de travail à base de partage et de réseau. » De quoi accroître le nombre de startups accueillies chaque année en Île-de-France compris entre 8 000 et 10 000 dont 5 000 sont localisées à Paris intra-muros.

 

 

Melissa Carles

 

Evaluer ce contenu :

Startups : Paris est la 3ème ville la plus attractive au monde
Evaluer ce contenu

Commentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *