Actu

L'Etat bientôt actionnaire de PME du numérique

Ce nouveau fonds, nommé FNS PME, doit aider les PME du secteur numérique à financer leur croissance et à accroître leurs fonds propres. L'Etat pourra investir jusqu'à 10 millions d'euros et 30 % du capital dans ces entreprises.

L'Etat bientôt actionnaire de PME du numérique

A travers la création d’un fonds commun de placements à risque, appelé FNS PME, l’Etat pourra investir jusqu’à 10 millions d’euros et 30 % du capital dans les PME innovantes du secteur numérique. C’est ce qu’ont annoncé le ministre de l’Industrie, Eric Besson, le Commissaire général à l’investissement, René Ricol et le Directeur Général de la Caisse des Dépôts, Augustin de Romanet, le 1er juin 2011, à l’occasion d’une réunion de plus de 300 porteurs de projets du secteur numérique, organisée à la Caisse des Dépôts.

Doté de 400 millions d’euros ce fonds sera géré par CDC Entreprises, filiale de la Caisse des dépôts et acteur du capital investissement pour les PME en croissance. Selon le communiqué de presse, ce fonds "doit répondre à une problématique bien connue dans le domaine du numérique, où de nombreuses start-up ne parviennent pas à financer leur croissance et à accroître leurs fonds propres pour se développer." Sa raison d’être ? Combler un vide entre les financements de création et d’amorçage et les investissements des grands institutionnels. "81 % des dirigeants de PME numériques rencontrent des difficultés à se financer", a ainsi rappelé le ministre de l’Economie.

Les secteurs d’intervention prioritaire du FSN sont : l’informatique en nuage (« cloud computing »), les industries de contenus (culturels scientifiques ou éducatifs), les technologies de base du numérique (notamment nanoélectronique et logiciel embarqué), l’e-santé, l’e-éducation, la sécurité et résilience des réseaux, les systèmes de transport intelligents et la ville numérique. "D’ici à la fin de l’année, je souhaite que plus de 30 projets innovants puissent être instruits (…). Cette intervention de l’Etat doit permettre de faire émerger en France les champions de l’internet du futur", a déclaré Eric Besson.

Rédaction de NetPME
redaction@netpme.fr

Evaluer ce contenu :

Evaluer ce contenu

Commentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *