fiche

Valeur Ajoutée définition

La valeur ajoutée mesure la richesse créée par une entreprise, c'est-à-dire sa contribution à l'économie de son pays.

Calcul du plan comptable général

La valeur ajoutée est un indicateur important car il mesure l’excédent de la production de l’entreprise sur ce qu’elle consomme de la production des autres entreprises. Plusieurs méthodes permettent de calculer la valeur ajoutée d’une entreprise parmi lesquelles celle du plan comptable général (PCG) :

Valeur ajoutée (cas d’une entreprise industrielle) = Production– consommations en provenance des tiers

Valeur ajoutée (cas d’une entreprise commerciale) = Marge commerciale – consommations en provenance des tiers

Valeur ajoutée (pour toutes les entreprises) = somme des comptes de produits des divisions 70 71 et 72 – somme des comptes de charges des divisions 60, 61 et 62.

Autres méthodes

D’autres méthodes de calcul peuvent être retenues pour la valeur ajoutée. La Banque de France définit ainsi la valeur ajoutée avec une vision davantage économique que celle juridique du plan comptable général. Ainsi, elle ne déduit pas de la valeur ajoutée le personnel extérieur à l’entreprise (compte 621) car elle ne le considère pas comme une consommation en provenance des tiers. La valeur ajoutée servant au calcul de la participation des salariés diffère de celle du PCG. Notamment, les plus-values de cession d’immobilisation doivent être intégrées lorsqu’elles présentent un caractère normal et courant — ce qui n’est pas le cas dans le calcul du PCG.

Partage

La valeur ajoutée produite par l’entreprise est partagée entre plusieurs parties prenantes : le personnel de l’entreprise qui perçoit des salaires, des prestations sociales et d’éventuelles sommes complémentaires (participation, intéressement) ; l’Etat qui perçoit des impôts ; les apporteurs de capitaux qui ont prêté des ressources à l’entreprise perçoivent des intérêts et ceux qui ont apporté leur capital propre touchent des dividendes ; l’entreprise elle-même se prélève une part de la valeur ajoutée afin de compenser la perte de valeur des éléments d’actif (dotation aux amortissements et aux provisions).

Evaluer ce contenu :

Evaluer ce contenu

Pour aller plus loin Sur le même sujet

Commentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *