Question

Comment est déterminé un amortissement dérogatoire ?

La réponse de la rédaction :

L’amortissement dérogatoire est la différence entre l’amortissement linéaire et l’amortissement fiscalement déductible. Sur certains biens comme par exemple les matériels neufs, il est possible d’amortir fiscalement de façon dégressive. On amortit davantage les premières années d’utilisation par le biais d’un coefficient. La différence entre l’amortissement linéaire économiquement justifié et l’amortissement dégressif est égal à l’amortissement dérogatoire. Cet amortissement dérogatoire est repris lorsque l’amortissement linéaire devient supérieur à l’amortissement dégressif.

Pour l’amortissement exceptionnel, cela concerne certains biens comme les logiciels qui peuvent être amortis sur un an alors que la durée normale est de 3 ans. La différence entre l’amortissement linéaire et l’amortissement exceptionnel est égal à l’amortissement dérogatoire.

L’amortissement comptable n’est pas forcément un amortissement linéaire. Cela doit être un amortissement économiquement justifié (qui ne peut être inférieur au linéaire). Si vous avez une comptabilité connexe (qui suit les règles fiscales), vous n’utiliserez pas d’amortissements dérogatoires (ce qui est généralement le cas).

Evaluer ce contenu :

Evaluer ce contenu