Fiche Conseil Pas de commentaire

Recrutement : comment faire le bon choix ? (Partie 1)

Sans méthode, un recrutement se conclut souvent par un échec. Le recrutement est un acte extrêmement important pour toute entreprise, il importe donc de prendre un maximum de précautions pour ne pas se tromper.
Administrateur NetPME , mise à jour le

Un recrutement n’est jamais un acte anodin car il peut coûter cher à l’entreprise. Il convient donc de ne pas partir à l’aventure, en se fiant à son instinct…

Principes du recrutement

Trop fréquemment, les recrutements sont menés de façon uniquement intuitive, sans réelle analyse ni de la fonction à pourvoir, ni du profil souhaité pour le poste. Sans méthode, cet acte de management (probablement le plus difficile) se conclut souvent par des échecs dont les conséquences peuvent être fortement dommageables, tant pour l’entreprise que pour le candidat.

Le temps passé pour le recrutement et la formation du nouvel arrivant, ainsi que le budget nécessaire à la recherche du candidat, doivent être à la hauteur de l’enjeu de cet acte. En effet, c’est un contrat qui est conclu et qui va lier les deux parties pendant un laps de temps que tous deux souhaitent le plus long possible à condition qu’il soit profitable pour tous et porteur de satisfactions partagées.

Pour le postulant, il s’agit de s’impliquer dans un travail dont vont dépendre ses conditions de vie (motivation, intérêt, positionnement, rémunération). La qualité et la véracité des informations qui lui sont fournies, seront déterminantes pour son choix et son implication future.

Définir le profil idéal

Pour l’entreprise, il s’agit de donner à un « inconnu », des fonctions (et donc des responsabilités) qui vont avoir un impact (plus ou moins fort, selon le poste) sur la qualité du travail, la qualité des relations, l’image et les résultats. Cet impact va être visible en interne et éventuellement en externe.

Pour toutes ces raisons, il est impératif de bien préparer une embauche de manière à cerner au plus près les tenants et les aboutissants de la fonction, de définir le profil « idéal » du candidat, de définir les outils de recherche et de s’armer de… patience.

Il faut, aussi, hiérarchiser les points « existentiels » du poste et du postulant, car le candidat « idéal » n’existe que dans les  » fantasmes  » des recruteurs. Il faut donc se préparer à des compromis sur les points de moindre importance.

Il est également nécessaire, de prendre conscience qu’un recrutement ne s’arrête pas le jour de l’embauche, mais qu’un travail d’intégration est impératif.

Enfin, n’oubliez pas que vous recrutez sur un marché et que vos concurrents en font de même. Votre offre doit donc, être adaptée aux conditions de votre secteur d’activités tout en restant dans les possibilités et le contexte de votre entreprise.

 

Le CTE (Club Travail d’Equipe) groupe de conseils en entreprise, spécialistes de la fonction commerciale
www.ctedev.com


Recrutement : comment faire le bon choix ? (Partie 1) 5.00/5 2 votes

En application du code de la propriété intellectuelle, toute reproduction totale ou partielle est strictement interdite sans autorisation écrite de NetPME.

Pas de commentaire


REAGISSEZ

Vos commentaires