Actu

Les défaillances d'entreprises enregistrent une montée inquiétante

Conséquence directe de la crise sur les entreprises françaises : l'augmentation des défaillances en 2008, surtout durant le deuxième semestre. Et l'année 2009 n'augure rien de bon...

En 2008, près de 55.000 procédures collectives ont été ouvertes selon la société d’études Altares et le cabinet Deloitte Finance. Mais c’est surtout la dégradation spectaculaire du deuxième semestre qui est à relever : elle a été trois fois plus rapide (+15 %) qu’au cours du premier semestre. En cause, bien évidemment, l’impact de la crise financière et économique sur le tissu des entreprises. Et du jamais vu depuis 1991.

D’après les auteurs de l’étude, l’accélération des procédures collectives ne concerne plus seulement les très petites entreprises de 0 à 3 salariés, mais également les PME entre 20 et 49 salariés (+25 % de défaillances). Même les grosses structures n’échappent pas à la crise.

Par ailleurs, les régions ne connaissent pas un sort égal. Par exemple, la région Rhône-Alpes est très touchée du fait de la présence de nombreuses activités liées au secteur automobile, de même que l’Ile-de-France avec sa concentration de sièges sociaux. Les secteurs de l’immobilier, de la construction et du commerce sont les plus durement touchés.

Dernière mauvaise nouvelle : le pire est encore à venir. C’est du moins ce que prévoit cette fois l’assureur-crédit Euler-Hermes-Sfac. Selon lui, les défaillances devraient augmenter de 25 % en 2009 du fait de la trésorerie très dégradée des entreprises françaises.

Nelly Lambert
Rédaction de NetPME

Evaluer ce contenu :

Evaluer ce contenu

Commentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *