Actu

Les PME encore peu productrices de brevets

Les PME s'intéressent de plus en plus à la propriété industrielle, mais cet intérêt ne se traduit pas encore par des dépôts de brevet en nombre. C'est le constat issu de la dernière étude Oseo-INPI auprès des entreprises de moins de 250 salariés.

Les PME s’intéressent de plus en plus à la propriété industrielle, mais cet intérêt ne se traduit pas encore par des dépôts de brevet en nombre. C’est le constat issu de la dernière étude Oseo-INPI auprès des entreprises de moins de 250 salariés.
Ainsi, en 2007, les PME ont représenté près de 6 demandes de brevets sur 10 mais ne sont à l’origine que de 1,4 brevets, contre 10,9 pour les grandes entreprises.

Les PME déposantes de brevets ne sont désormais plus en majorité des entreprises industrielles. L’étude montre en effet l’essor, à leur côté, de petites entreprises de services, spécialisées dans la R&D, l’ingénierie et les études techniques ou start-up en biotechnologies.

Autre constat qui va dans le bon sens : 38 % des PME interrogées ont déposé pour la première fois un brevet. Il s’agit surtout de jeunes entreprises qui ont sont passées à l’acte dans les trois ans qui ont suivi la création de leur activité, ce qui indique un renouvellement régulier des innovations. D’ailleurs, l’étude indique que le dépôt de brevet va de pair avec une R&D interne dynamique, la majorité étant soutenu dans leur démarche par l’aide publique, et notamment Oseo.

Nelly Lambert
Rédaction de NetPME

Evaluer ce contenu :

Evaluer ce contenu

Commentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *