fiche

Comprendre les actifs de l'entreprise

Les actifs désignent une partie du patrimoine de l'entreprise. On distingue les actifs immobilisés (ou immobilisations) et les actifs circulants.

Les actifs ont une valeur économique positive et génèrent des ressources que l’entité contrôle du fait d’évènements passés et dont elle attend des avantages économiques futurs. Le plan comptable général distingue plusieurs postes d’actifs.

Immobilisations

Les immobilisations sont des éléments destinés à servir de façon durable à l’activité de l’entreprise. Elles ne se consomment pas par le premier usage et participent à plusieurs cycles d’exploitation. Elles permettent d’augmenter l’efficacité de la production de l’entreprise, de remplacer l’outil de production défaillant, d’améliorer les conditions de travail ou de sécurité, ou encore d’augmenter la valeur ou la durée de vie d’un bien.

Il existe trois types d’immobilisations :

– les immobilisations incorporelles sont des éléments non monétaires et sans substance physique. Ce sont par exemple les frais de recherche et développement, les brevets, les marques, les licences, les logiciels et le fonds de commerce.

– les immobilisations corporelles se retrouvent physiquement dans l’entreprise et sont détenues pour être utilisées dans la production ou la fourniture de biens ou de services, pour être louées à des tiers ou encore à des fins de gestion interne. Ce sont par exemple les terrains, les constructions, les équipements, les installations et matériels techniques, le matériel de bureau et informatique.

– les immobilisations financières sont constituées par certaines créances et certains titres dans le but de retirer des revenus ou des plus-values. Ce sont essentiellement les titres de participation détenus dans d’autres entreprises et les créances nées à l’occasion de prêts octroyés à des entreprises dans lesquelles le prêteur détient une participation.

Actifs circulants

Les actifs circulants n’ont pas vocation à rester de manière durable dans l’entreprise. Leur incorporation à la production les détruit dès le premier usage. Ils se renouvellent donc régulièrement et se transforment rapidement en liquidités. Les actifs circulants sont principalement constitués :

– des stocks (de matières premières, marchandises, produits finis…),

– des créances (sommes dues par les clients et autres tiers),

– des valeurs mobilières de placement et des disponibilités (toutes les sommes immédiatement ou quasi immédiatement disponibles, essentiellement les soldes débiteurs des comptes banques, chèques postaux et caisse dans la comptabilité de l’entreprise).

Les comptes de régularisation

D’autres postes d’actifs figurent au bilan de l’entreprise. Notamment les comptes de régularisation (actif) qui permettent de rattacher à un exercice les charges en fonction de leur date de consommation et non pas en fonction de leur date de facturation ou de paiement. Par exemple, les charges constatées à l’avance enregistrent les charges qui correspondent à des achats de biens et de services dont la fourniture ou la prestation interviendra ultérieurement.

Evaluer ce contenu :

Evaluer ce contenu

Pour aller plus loin Sur le même sujet

Commentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *