fiche

Avantages et inconvénients de la reprise d’entreprise

La reprise d’entreprise peut être un bon moyen pour devenir son propre employeur. Reprendre une TPE ou une PME présente de nombreux avantages mais aussi quelques inconvénients à connaître avant de se lancer.

Avantages et inconvénients de la reprise d’entreprise

Des avantages non négligeables

Grandir plus rapidement

Reprendre une société déjà existante permet avant tout de développer son activité plus rapidement que lors d’une création d’entreprise. La TPE ou PME existante possède déjà une clientèle qui lui est propre et qu’il faudra simplement étendre pour évoluer. De ce fait, il sera plus facile au repreneur de se verser un salaire dès le début de la reprise et ainsi éviter les restrictions financières que connaissent tous les entrepreneurs au début de leur activité.

Une plus grande confiance en l’avenir

Le taux de pérennité à moyen terme est aussi beaucoup plus élevé que lorsque l’on monte son entreprise de toutes pièces. Contrairement aux idées reçues, la majorité des employeurs décident de céder leur bien car ils désirent changer d’activité, capitaliser leur patrimoine ou encore en vue d’un départ à la retraite et non pas pour cause de difficultés financières. Toutefois, afin d’éviter les mauvaises surprises, veillez à bien cerner les raisons qui poussent le cédant à vendre son entreprise. Par exemple, une rupture de contrat avec un client important ou un fournisseur essentiel au fonctionnement de la société peut être préjudiciable pour l’avenir de la structure.

Des crédits plus faciles à obtenir

Puisque l’entreprise est plus pérenne après quelques années d’existence qu’à ses débuts, les banques sont, en effet, plus enclines à leur accorder des prêts. Ces dernières peuvent avoir accès à des études, bilans et autres comptes sur les résultats des années passées afin de déterminer le risque de crédit attribué à la société.

Bénéficier de conseils avisés

Le cédeur peut apporter beaucoup à celui qui lui succèdera à la tête de l’entreprise. Puisqu’il a vu naître sa société, il y est généralement très attaché et est ravi de confier ses astuces et conseils à l’acheteur afin de prospérer dans le temps. Une aide à ne surtout pas négliger.

Quelques inconvénients à noter

Un prix assez élevé

Le prix d’une entreprise déjà existante est souvent plus élevé que le budget nécessaire pour monter sa propre société. L’apport personnel à verser lors de la reprise est donc assez conséquent mais susceptible d’être plus rapidement remboursé par les prochains bénéfices.

Une comparaison gênante

Succéder à un employeur entraîne forcément une comparaison que ce soit par les salariés ou par les clients. Dans un premier temps, ce ne sera pas seulement la manière de diriger du repreneur qui sera commentée mais aussi la qualité de ses produits ou services, le relationnel, sa manière d’être… une situation qui peut être ressentie comme pesante.

Un personnel non choisi

Parfois, reprendre une entreprise, c’est aussi reprendre ses salariés. La tâche du repreneur est alors de vérifier les contrats d’embauche et de laisser du temps au personnel pour s’adapter, surtout s’il a dans l’optique de chambouler les méthodes de travail. C’est alors l’occasion de prendre des initiatives visant à créer du lien : invitations à déjeuner, activités hors de l’espace de travail… tout est permis !

Être efficace immédiatement 

Lorsque l’on reprend une entreprise en pleine activité, il est primordial d’être immédiatement opérationnel. Si on choisit de créer sa société, il est possible d’essayer et de se tromper, mais lors d’une reprise il n’y a pas le droit à l’erreur. C’est  pour cela qu’une formation dédiée aux nouveaux chefs d’entreprise est proposée par les Chambres du Commerce et d’Industrie et est totalement adaptable en fonction du profil de chaque repreneur.

Le temps de cession : une donnée variable

Le temps d’une cession d’entreprise n’est, quant à lui, ni un avantage, ni un inconvénient. Tout dépend du secteur d’activité de l’entreprise et de ses besoins. Chaque société est un cas différent mais le délai normal d’une transmission est compris entre 18 mois et 2 ans et comptez environ 6 mois pour une cession rapide.

Retrouvez toutes les étapes de la transmission.

 

Evaluer ce contenu :

Avantages et inconvénients de la reprise d’entreprise
4 (80%) 1 vote

Pour aller plus loin Sur le même sujet

Commentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *