Interview

Lara Pawlicz, fondatrice de 2Spark Learning

2Spark Learning est une solution logicielle d’ancrage de la formation sur la durée. Créée en avril 2011 par Lara Pawlicz et ses deux associés, Alain Boltz et Grégoire Salomon, la start-up a réussi à valider son concept auprès de cinq clients en améliorant de manière significative le taux d'assimilation des formations dispensées à leurs collaborateurs.

Lara Pawlicz, fondatrice de 2Spark Learning

Comment avez-vous eu envie de créer votre propre entreprise ?

J’ai commencé ma carrière au sein de grands groupes (3M, Phillips, Gemalto) avant de baigner dans l’univers des start-up en Amérique du Nord. Là, j’ai eu l’occasion d’expérimenter ces structures légères où l’on peut voir de façon quasi-immédiate l’impact de ses efforts. La culture américaine où l’entrepreneuriat est bien plus naturel qu’en Europe a aussi contribué à faire émerger cette envie et, une fois de retour en France, je me suis aperçue que les mentalités avaient beaucoup évolué en 15 ans et qu’un climat propice à l’entrepreneuriat s’était développé avec un écosystème favorable au passage à l’acte. C’est d’ailleurs grâce à ma pré-incubation chez Paris Pionnières que j’ai pu structurer mon idée de départ et la faire évoluer vers un véritable projet d’entreprise. J’ai ensuite réussi à convaincre des professionnels de qualité de me rejoindre dans l’aventure et nous sommes aujourd’hui trois associés.

Expliquez-nous le concept de 2Spark Learning :

2Spark Learning propose une plateforme logicielle aux entreprises pour améliorer l’assimilation et la rétention dans la durée des enseignements d’un cursus de formation professionnelle. Cette solution d’ancrage est basée sur des séquences de questionnements très courts mais récurrents qui s’adaptent à la vitesse d’apprentissage de manière individualisée et permet ainsi de cibler les lacunes de chaque « apprenant » et de les combler selon son rythme.

L’interface ludique et les challenges organisés autour de ces modules contribuent à inciter les salariés à se prêter au jeu.

Est-ce que ça ne fait pas doublon avec les cessions de formation traditionnelles ?

Au contraire, c’est complémentaire et même le seul moyen efficace pour rentabiliser des formations souvent coûteuses et chronophages. Quelle que soit la qualité de la campagne de sensibilisation ou de la formation, il y a une déperdition importante des connaissances sur la durée : c’est « la courbe de l’oubli ». En effet on constate que les collaborateurs bénéficiant de ces actions de formation ou de sensibilisation qu’elles soient physiques ou en e-learning, ne retiennent tout au plus, au bout d’un mois seulement, que 10 à 30% des messages. L’effet de ce phénomène étant amplifié s’il y a un taux élevé de rotation du personnel au sein de l’entreprise.

Comment vous en est venue l’idée ?

Dans une de mes premières expériences professionnelles, j’étais chef de produit à l’international chez Phillips, et nous organisions chaque année, des cessions de formation des forces commerciales du groupe pour leur expliquer les aspects techniques et innovants de nos produits. Nous nous heurtions systématiquement, mes homologues et moi, aux mêmes difficultés de faires assimiler un nombre important d’informations de manière intensive et concentrée dans le temps. Le résultat en était que nous passions tout le reste de l’année à répondre à des coups de fils pour réexpliquer les mêmes choses et de manière individuelle aux commerciaux…Cette déperdition d’énergie m’a donné envie de trouver le moyen d’organiser des cessions d’ancrage efficaces en distillant de manière continue des informations courtes pour qu’elles soient bien retenues. On pourrait faire l’analogie avec l’univers de la publicité : quand on est exposé de manière itérative, courte et ludique à un message publicitaire, on finit par l’enregistrer.

Et ça marche ?

Oui et de façon assez spectaculaire par rapport aux méthodes traditionnelles. 2Spark Learning permet d’obtenir plus de 80% d’ancrage des connaissances, soit un résultat multiplié par 7 par rapport aux approches « classiques ». De plus, les collaborateurs acquièrent ainsi des réflexes d’apprentissage au quotidien qui permettent à l’entreprise d’alimenter en flux constant la plateforme au fur et à mesure de l’acquisition des savoirs.

A quel stade en êtes-vous et quelles seront vos prochaines étapes ?

Depuis la création en avril 2011, nous avons réussi à valider le concept et le modèle économique et nous sommes en train de boucler la deuxième phase de validation par le marché. Nous avons réussi à convaincre cinq clients qui ont déployé notre plateforme auprès de 500 collaborateurs, sur des modules de formation très différents mais toujours avec un taux de satisfaction probant.

Nous entamons aujourd’hui la phase d’industrialisation pour déployer notre solution auprès de milliers d’utilisateurs. Pour ce faire, nous sommes en train de lever notre premier tour de table institutionnel afin de financer notre montée en puissance.

Propos recueillis par Houda El Boudrari

Rédaction NetPME

Evaluer ce contenu :

Lara Pawlicz, fondatrice de 2Spark Learning
4 (80%) 1 vote