Interview

William Boiché : "L'expertise comptable en ligne est le modèle du futur"

William Boiché et son père Jean-Louis Boiché ont créé, en 2012, le cabinet d’expertise-comptable en ligne Compta Clémentine. William Boiché revient sur le marché de l’expertise-comptable en ligne, et notamment sur le positionnement de Compta Clémentine.

William Boiché :

La devise de Compta Clémentine est « La compta sans pépins ». Pouvez-vous nous expliquer ce concept ?

Compta Clémentine, c’est une vision de la comptabilité qui permet à l’entrepreneur de se débarrasser de ses charges administratives, pour lui permettre de se concentrer sur son activité et sa productivité. Nous avons été parmi les pionniers de l’expertise-comptable en ligne. A notre création en 2012, l’expertise-comptable était un peu poussiéreuse. A l’image des banques et des assurances en ligne, nous offrons à nos clients la possibilité d’accéder à des tableaux de bord de gestion au jour le jour.

Un certain nombre d’entrepreneurs entretiennent une relation privilégiée avec leur expert-comptable, et sont donc sceptiques à l’idée de passer à une offre en ligne. Quel est votre argument face à ces réticences ?

Nous jouons la carte de la sécurité, de la transparence, et bien sûr des prix compétitifs. Nous faisons régulièrement des offres promotionnelles et nous nous positionnons en tant qu’expert-comptable « low cost ». Mais nous avons déjà assisté à une évolution des mentalités depuis 2012. Au début de notre activité, nous n’avions pas autant de prospects. Le marché roule sa bosse et le fait d’avoir maintenant des concurrents crée une émulation autour de l’expertise-comptable en ligne. Les gens comprennent que c’est le « modèle du futur ». Le marché sera complètement mature dans 5 à 10 ans.

Quel est le profil-type de vos clients ?

Nous avons des données très précises : notre client-type est un homme de 42 ans, à la tête d’une entreprise de moins de 4 ans dont le chiffre d’affaires est inférieur à 100 000€. Ce sont le plus souvent des TPE prestataires de services, dont beaucoup de créateurs d’entreprises. N’ayant jamais eu d’expert-comptable, c’est plus facile pour eux d’adopter une formule innovante comme celle que nous proposons, d’autant que les tarifs attractifs sont un argument important pour les créateurs d’entreprises.

Quels tarifs pratiquez-vous ?

Notre offre plancher est à 59€/mois et elle s’ajuste en fonction des besoins. Notre panier moyen est à 110€/mois, ce qui comprend : l’affectation d’un conseiller dédié qui s’occupe de fournir une situation comptable mensuelle, un bilan comptable et fiscal annuel, et bien sûr l’activité comptable régulière d’annotation des comptes bancaires et de gestion opérationnelle via des tableaux de bord.

Est-ce que Compta Clémentine requiert des installations informatiques spécifiques pour ses usagers ?

Non, il suffit d’une connexion internet pour accéder à son espace client. Nous lancerons le 30 mai prochain notre application mobile pour que nos clients puissent consulter leurs données comptables où qu’ils soient.

Nous avons tout fait pour que l’expérience utilisateur soit la plus simple possible. L’entrepreneur photographie sa facture et l’importe directement dans l’application Compta Clémentine.La facture est alors automatiquement archivée dans notre bibliothèque. Ensuite, un « robot » lit les factures et vient extraire les données spécifiques comme le montant HT, le montant TTC, le nom du fournisseur etc. Puis la facture se synchronise avec l’écriture bancaire correspondante sur le relevé bancaire de l’entrepreneur.

Vous avez été soutenus par la BPI et vous faites partie de la French Tech. Qu’est-ce que cela vous a apporté ?

Le soutien de la French Tech est pour nous un label de crédibilité auprès de nos clients et de nos prospects. Cela nous permet d’avoir de la visibilité et de cultiver notre réseau.

Par ailleurs, le soutien de la BPI nous a permis de nous financer et donc de mener à bien nos projets. Nous sommes d’ailleurs à nouveau en train de rechercher des fonds, plusieurs millions d’euros, notamment à travers la Banque publique d’investissement.

Votre levée de fonds concerne-t-elle un projet précis ?

Nous avons 4 personnes dédiées à la recherche et développement au sein de Compta Clémentine. Nous avons besoin de fonds pour continuer ce travail de façon à optimiser l’application mobile, à automatiser au maximum le système etc. C’est de l’innovation pure.

Propos recueillis par Sophie Roy

Evaluer ce contenu :

William Boiché : « L’expertise comptable en ligne est le modèle du futur »
5 (100%) 1 vote

Commentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *