Actualité commentaire

Oseo aide les PME à renforcer leurs fonds propres

Triple bonne nouvelle pour le récent dispositif d'Oseo destiné à aider les PME à renforcer leurs fonds propres sans ouvrir leur capital : le Contrat de développement participatif a rencontré son public et entraîné un effet de levier auprès des banques et des investisseurs.
Administrateur NetPME , publiée le

Un an après son lancement, la banque publique des PME, Oseo, dresse un premier bilan encourageant du Contrat de développement participatif (CDP). 680 entreprises en ont été bénéficiaires, renforçant de 15 % les fonds propres des entreprises. Le dispositif a également eu un effet de levier auprès des banques et des investisseurs et joué un rôle de moteur de reprise, notamment pour les entreprises innovantes. 

Le Contrat de développement participatif permet aux dirigeants de renforcer leurs fonds propres sans ouvrir leur capital. Il fonctionne en partenariat avec la banque à raison de 1euro de contrat de développement pour 2 euros de prêts d'accompagnement et/ ou en apporteur de fonds propres à raison de 1 euro de contrat de développement pour 1 euro de fonds propres apportés.

Il est notamment conçu pour financer :

  • les coûts de mise aux normes, dépenses liées au respect de l’environnement,
  • les coûts liés à une implantation à l’étranger,
  • la croissance externe,
  • les frais de recrutement et de formation,
  • les frais de prospection, dépenses de publicité, matériels, progiciels, équipements à faible valeur de revente,
  • les besoins en fonds de roulement…

Crédit sans garantie ni caution personnelle, le CDP est d’une durée de 7 ans avec un différé de remboursement de 2 ans.
Il est accessible aux PME constituées sous forme de société, créées depuis plus de trois ans, financièrement saines et dont la croissance prévisionnelle du CA global est d'au moins 5 % l'an.

Pour en savoir plus, lire notre dossier sur Les stratégies à adopter pour financer son développement

Rédaction de NetPME
redaction@netpme.fr


Evaluez cet article

En application du code de la propriété intellectuelle, toute reproduction totale ou partielle est strictement interdite sans autorisation écrite de NetPME.

commentaire


REAGISSEZ

Vos commentaires

Inscrivez vous si vous n'avez pas encore de compte ou identifiez-vous ci-dessous

 

Laisser un commentaire