Actu

Bonus malus : le ministère du Travail rectifie les taux médians à la suite d'une « erreur informatique »

De nouveaux taux de séparation médians par secteur pour le calcul des premiers bonus malus de la contribution d’assurance chômage ont été publiés par arrêté à la suite d’une erreur informatique ayant affecté les données relatives au taux de séparation de certaines entreprises.

Bonus malus : le ministère du Travail rectifie les taux médians à la suite d'une « erreur informatique »
Une « erreur informatique » a affecté les données relatives au taux de séparation de certaines entreprises concernées par le dispositif de bonus-malus et a faussé le calcul des taux médians. © Getty Images

Les taux de séparation médians par secteur d’activité sur la période de référence comprise entre le 1er juillet 2021 et le 30 juin 2022 pris en compte pour le calcul de la modulation du taux des contributions applicable au cours de la première période d’emploi du 1er septembre 2022 au 31 janvier 2023 ont été fixés par l’arrêté du 18 août 2022 (JO du 24).

Modèles de fiche de paie salarié non cadre 2023
Passez à l’action :

Modèles de fiche de paie salarié non cadre 2023

Nouveaux taux médians par secteur applicables au 1er décembre 2022

Mais une « erreur informatique » aurait affecté les données relatives au taux de séparation de certaines entreprises concernées par le dispositif de bonus-malus et a faussé le calcul des taux médians par secteur publiés dans l’arrêté du 18 août 2022, indique le ministère du Travail, qui doivent donc être corrigés.

Un arrêté du 17 novembre 2022 abroge l’arrêté du 18 août 2022 et fixe de nouveaux taux médians par secteur d’activité pris en compte pour le calcul du bonus-malus du taux des contributions d’assurance chômage à compter du 1er décembre 2022 et jusqu’au 31 janvier 2023.

Pour rappel, le décret 2022-1374 du 29 octobre 2022 (JO du 30) a prolongé le dispositif du bonus-malus applicable à la contribution d’assurance chômage au-delà du 1er novembre 2022 et jusqu’au 31 janvier 2023 pour permettre la poursuite du versement des allocations d’assurance chômage et du recouvrement des contributions afférentes.

Tableau récap’

Secteur d’activité

Taux de séparation médian (1er juillet 2021 et le 30 juin 2022)

Fabrication de denrées alimentaires, de boissons et de produits à base 215,07 %
Production et distribution d’eau-assainissement, gestion des déchets et dépollution 70,35 %
Autres activités spécialisés, scientifiques et techniques 9,92 %
Hébergement et restauration 39,87 %
Transports et entreposage 70,37 %
Fabrication de produits en caoutchouc et en plastique ainsi que d’autres produits minéraux non métalliques 125,28 %
Travail du bois, industries du papier et imprimerie 126,27 %

Lire aussi Assurance chômage : prolongation du dispositif bonus malus jusqu’au 31 janvier 2023

L’équipe NetPME

Laisser un commentaire

Suivant