Actu

Les CGA : champions de la formation des TPE !

Premier centre formateur de la petite entreprise, le réseau des centres de gestion agréés dispense chaque année 500.000 heures de formation continue aux dirigeants de TPE et à leurs collaborateurs. Une offre pédagogique impressionnante qui fait rimer proximité et diversité ainsi que le démontre l’enquête menée par la FCGA.

Largement plébiscités par les dirigeants de TPE, les centres de gestion agréés (CGA) arrivent en tête des organismes au sein desquels les entrepreneurs prévoient de suivre une séance de formation dans les prochains mois (89,7%), avant les organisations professionnelles (86,9%), les autres structures de formation (71%) et les chambres consulaires (45,9%). Les CGA démontrent ainsi, une nouvelle fois, toute l’importance de l’accompagnement de proximité qu’ils apportent aux dirigeants de TPE.

Forte réactivité aux évolutions réglementaires

Principales explications à ce succès : la qualité de l’offre pédagogique (qualification des intervenants), la grande diversité des thèmes pédagogiques proposés (gestion, management, développement personnel, marketing, TIC, vente…) et la gratuité des stages (hors frais de restauration).

Proches des préoccupations des entrepreneurs, les CGA sont également réputés pour leur forte réactivité aux évolutions de l’environnement juridique, fiscal et social des petites entreprises. Dès que l’actualité l’exige, ils organisent des sessions d’information ou des journées de formation pour répondre concrètement aux questions que se posent leurs adhérents (commerçants, artisans, prestataires de services indépendants…).

Gestion et développement personnel en tête

La majorité des entrepreneurs interrogés (62,70%) déclarent privilégier les stages destinés à renforcer leurs capacités en gestion : finances, fiscalité, comptabilité, juridique…

Si l’amélioration des outils de pilotage de l’entreprise est spontanément perçue comme une priorité, la recherche de techniques visant à stimuler l’épanouissement personnel au travail, le management de soi et l’amélioration de la relation aux autres constituent aussi une attente forte pour 44,26% des chefs d’entreprise questionnés. Les formations à la communication et à la vente arrivent en troisième position avec 40% des réponses collectées.

Le crédit d’impôt formation est méconnu …

Les deux tiers des dirigeants de TPE ne connaissent pas le crédit d’impôt formation. Institué par la loi n° 2005-882 du 2 août 2005 en faveur des petites et moyennes entreprises, ce dispositif fiscal s’adresse aux entreprises qui engagent des dépenses pour la formation de leurs dirigeants.

Rappel : le crédit d’impôt est égal au produit du nombre d’heures passées par le chef d’entreprise en formation par le taux horaire du salaire minimum de croissance (SMIC). Il est plafonné à 40 heures de formation par année civile et par entreprise.

… et peu utilisé dans les petites entreprises !

Globalement le crédit d’impôt formation est peu utilisé par les dirigeants de petites entreprises individuelles alors qu’il procure pourtant un avantage financier intéressant. Les trois secteurs qui recourent le plus au crédit d’impôt formation sont l’automobile (34,8%), les cafés, hôtels et restaurants (34%), la culture et les loisirs (32,7%). Hormis le commerce de détail (17,4%) et les services divers (18,7%), l’ensemble des autres activités professionnelles présentent un taux d’utilisation du dispositif fiscal relativement comparable.

Guylaine Bourdouleix
Fédération des Centres de Gestion Agréés
http://www.fcga.fr/

 

Evaluer ce contenu :

Evaluer ce contenu

Commentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *