Actu

Défaillances d'entreprises : retour à la hausse marqué pour les TPE

Après plusieurs mois d'accalmie, les défaillances d'entreprises sont reparties à la hausse en janvier. Si de manière générale les TPE sont parmi les plus touchées, les secteurs et les régions accusent très diversement ce phénomène.

Le début de l’année est marqué par un retour à la hausse des défaillances, après 3 mois consécutifs de baisse. Un constat dressé par l’observatoire des défaillances de Coface. Selon l’expert en analyse de risque, « sur 12 mois glissants, le nombre de défaillances passe pour la première fois la barre des 67.000, soit toujours 25 % au dessus du niveau d’avant-crise. » 

Coface note par ailleurs un accroissement de la part des micro-entreprises dans les défaillances en janvier. Ce qui fait dire à son Directeur général, Jérôme Cazes :« Il peut paradoxalement s’agir d’un signe de « fin de crise », la part des TPE étant plus forte les bonnes années ; mais ceci peut aussi traduire une aggravation de la situation des petites entreprises les plus fragiles, l’amélioration de la conjoncture n’étant pas suffisante pour les sauver de la défaillance. »

Si les défaillances d’entreprises sont en hausse de 23 % par rapport au mois de décembre, il faut néanmoins souligner que celui-ci avait été le mois le plus bas de l’année 2009 en nombre de défaillances. Au final, par rapport au mois de janvier 2009, la hausse est de 6,6 %. Côté territoires, c’est l’Alsace (+26,6 %) et la région Rhône Alpes (+26,4 %) qui sont les plus touchées. Sur le plan sectoriel, les écarts sont très marqués, avec des difficultés accrues pour  les métaux et les biens d’équipement industriels tandis que l’agroalimentaire, les biens de consommation, les services collectifs, et l’énergie s’en sortent plutôt bien.

Rédaction de NetPME
redaction@netpme.fr

Evaluer ce contenu :

Evaluer ce contenu

Commentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *