Actu

Des connexions internet abusives constituent une faute grave

Le licenciement d'un salarié s'étant rendu coupable de connexions internet abusives est légitimé par la Cour de cassation. Si les juges peuvent faire preuve de clémence et tolérer qu’un salarié puisse utiliser Internet à des fins personnelles pendant son temps de travail, encore faut-il qu’il le fasse de façon raisonnable.

Des connexions internet abusives constituent une faute grave

Laisser un commentaire

Suivant