Actu

PME-TPE et e-commerce : c’est le moment de se lancer ... sans se précipiter !

30 000 cybermarchands, 19 millions d’internautes déjà séduits par l’e-commerce, un chiffre d’affaires pour les ventes en ligne en hausse de 38% par rapport à l’année dernière ... l’e-commerce s’est imposé à un rythme toujours aussi soutenu et régulier dans les modes de consommation des Français.

En 2007, selon la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad), les achats sur Internet devraient franchir le cap des 16 milliards d’euros en 2007, soit près de 4% du commerce de détail. Une part qui pourrait même atteindre 10% d’ici quelques années !
 
Le commerce sur Internet ne doit plus être négligé par les PME-TPE, d’autant qu’aujourd’hui un internaute sur deux prépare son achat en magasin sur Internet.

Lors de la récente quatrième convention de l’e-commerce, qui a accueilli 13 000 visiteurs début septembre, une dizaine d’exposants proposaient leur solution informatique de création de cyberboutiques, la plupart ciblant les PME, voire les TPE. En effet, il est désormais possible d’ouvrir sa boutique en ligne à partir de 10 euros par mois. Pour ce coût élémentaire, le commerçant dispose seulement d’une vitrine sur le Net et peut créer un catalogue de produits. Il n’est pas propriétaire de la solution informatique, mais loue le droit de l’utiliser ; un abonnement qui s’apparente à un bail commercial.

Pour des solutions plus complètes, intégrant un module de gestion commerciale étoffé, un catalogue de produits élaboré, un système de paiement sécurisé et des logiciels d’analyse des performances, il faut plutôt compter entre 50 ou 100 euros par mois. Un investissement à comparer avec le coût d’un pas de porte…

Certaines PME ont misé judicieusement sur le Net, et sont déjà parvenues à l’équilibre financier. C’est le cas de Fruitrouge.com, entreprise de 18 personnes positionnée sur les ventes privées de prêt-à-porter, qui dépassera les 2 millions d’euros de chiffre d’affaires après seulement une année d’existence et qui revendique aujourd’hui plusieurs centaines de milliers de membres dans sa communauté, donc d’acheteurs potentiels. Pour un investissement initial de 200 000 euros.

D’autres outils informatiques, tels les blogs, peuvent aussi s’avérer efficaces pour générer des ventes, ou recueillir des avis pour améliorer ses produits. Les blogs pèsent incontestablement dans les achats des internautes : selon Ipsos, 62% des personnes ont acheté sur Internet suite à un commentaire positif sur un blog personnel… et 44% y ont renoncé après avoir lu un texte négatif ! En outre, 23% des acheteurs sur Internet aiment donner leur avis sur le cybermarchand où ils viennent faire leurs courses.
Toutefois, ces outils communautaires ne nécessitent pas seulement un investissement financier, mais aussi humain, pour animer la communauté d’acheteurs potentiels, et de s’approprier de sérieuses connaissances en e-marketing afin de savoir attirer l’attention des cyberacheteurs (sans les tromper) dans ce vaste espace qu’est Internet.

C’est bel et bien le moment d’étudier la création d’une cyberboutique pour le PME-TPE… mais sans se précipiter !

François DOTTANGE
Rédaction de NetPME

 

Evaluer ce contenu :

Evaluer ce contenu

Commentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *