Actu

La précarité monte dans les PME

Fragilisées par la crise, inquiètes quant à leur avenir, les petites et moyennes entreprises privilégient de plus en plus les recrutements en CDD. Parallèlement, trois PME sur 10 observent une contraction de leur effectif.

Les PME embauchent de moins en moins en CDI. C’est le constat du dernier baromètre des PME-PMI Ipsos – LCL – La Tribune, montrant ainsi la montée de la précarité dans les entreprises. Ainsi, au deuxième trimestre, seule la moitié des entreprises ont embauché leur dernier salarié en CDI (-17 points par rapport à la même mesure effectuée au premier trimestre 2008), contre 40 % qui ont préféré signer un CDD (+20 points). D’après l’institut d’études Ipsos, "cela renvoie bien évidemment aux difficultés que rencontrent les PME depuis maintenant un an, et à l’incertitude quant à la reprise d’une activité plus soutenue."

Car, si l’indice d’état de santé des PME-PMI semble s’est stabilité depuis mars dernier, le baromètre observe qu’il reste à un niveau "historiquement bas, comparable à ce que l’on mesurait lors de la récession de 1993". En conséquence, trois PME sur 10 observent une contraction de leur effectif. Seules 14 % des entreprises interrogées, des sociétés de services principalement, voient leur effectif progresser. 

Les principaux freins au développement de leur entreprise ? Le poids des charges sociales, une demande faible, ainsi que l’incertitude politique et économique qui ne les encouragent pas à investir.

Nelly Lambert
Rédaction de NetPME

Evaluer ce contenu :

Evaluer ce contenu

Commentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *