Actu

Prise d'acte : le salarié ne peut pas se prévaloir de faits postérieurs à la rupture

Le salarié ne peut pas invoquer pour justifier la prise d'acte de rupture de son contrat de travail des faits dont il n'a eu connaissance qu'après la rupture.

Prise d'acte : le salarié ne peut pas se prévaloir de faits postérieurs à la rupture

Laisser un commentaire

Suivant