Actu

Refus de modification du lieu de travail en présence d’une clause de mobilité

La Cour de cassation juge que le refus par le salarié, dont le contrat de travail contient une clause de mobilité, de la modification de son lieu de travail, constitue un manquement à ses obligations contractuelles, mais ne caractérise pas à lui seul une faute grave.

Laisser un commentaire

Suivant