Actu

Réseaux sociaux : les entreprises n'hésitent plus à sanctionner

Hier, le cabinet Proskauer a présenté les résultats de la troisième édition de son enquête mondiale sur l'utilisation des réseaux sociaux sur le lieu de travail. L'enquête révèle que 70 % des entreprises ont déclaré avoir pris des sanctions disciplinaires à l'encontre des salariés du fait d'une mauvaise utilisation.

Réseaux sociaux : les entreprises n'hésitent plus à sanctionner

« Alors qu’il y a encore trois ans, lors du lancement de la première enquête, l’utilisation des réseaux sociaux sur le lieu de travail était vu comme une nouveauté, un tel usage se généralise aujourd’hui », constate Cécile Martin, avocat du cabinet Proskauer. 110 entreprises ont répondu cette année au questionnaire adressé par le cabinet, qui porte sur 16 pays.

90 % des entreprises utilisent les réseaux sociaux

Cette généralisation de l’utilisation des réseaux sociaux en milieu professionnel est étayée par les résultats de l’enquête de Proskauer qui révèle que 90 % des entreprises utilisent les réseaux sociaux à des fins professionnelles. De leur côté les salariés et les internautes sont aussi très présents sur les réseaux sociaux, puisqu’ils sont 74 % à y être inscrits, et plus d’un cadre sur deux est présent sur un réseau social professionnel. Le temps passé sur ces réseaux est d’une heure trente en moyenne, 40 % des salariés déclarant le faire à leur domicile et 14 % au bureau.

70 % des entreprises contraintes de prendre des mesures disciplinaires

Cette utilisation en hausse des réseaux sociaux a entraîné une augmentation de leur mauvaise utilisation sur le lieu de travail. Ainsi, plus de la moitié des entreprises ont déclaré avoir dû faire face à un usage abusif des réseaux sociaux par les salariés, soit une augmentation de plus de 10 % par rapport à 2012. Et 70 % des entreprises ont déclaré avoir pris des sanctions disciplinaires à l’encontre des salariés du fait de cette mauvaise utilisation (35 % auparavant).

Contrôle de l’usage des réseaux sociaux

Pour faire face à une mauvaise utilisation, plus d’un tiers des entreprises bloquent l’accès aux sites (24 % en 2012). D’autres fractionnent l’accès à ces réseaux en le réservant à certains services de l’entreprise. Seules 43 % des entreprises autorisent l’ensemble de leurs salariés à se rendre sur ces sites, soit une baisse de 10 % depuis la dernière enquête. Certains employeurs choisissent de contrôler l’usage que les salariés font de ces réseaux sur leur temps de travail. « Mais ce contrôle n’est possible en France que si le CE et le CHSCT ont été consultés, le salarié informé et une déclaration à la Cnil est nécessaire si le contrôle porte sur chaque poste informatique des salariés. Si ces conditions ne sont pas respectées, les éléments recueillis contre le salarié ne pourront pas être utilisés par l’entreprise pour une éventuelle sanction, prévient Cécile Martin. En revanche, il n’est pas possible de surveiller l’utilisation des réseaux sociaux sur le propre matériel du salarié », ajoute-t-elle.

Encadrer l’utilisation des réseaux sociaux

Le nombre d’entreprises ayant des chartes ou des règles d’utilisation des réseaux sociaux a également fortement augmenté, passant de 60 % à près de 80 %. « Pour les entreprises internationales, ces chartes peuvent être globales, avec des annexes spécifiques pour chaque pays », précise Cécile Martin. L’enquête montre que pour tenir compte des évolutions technologiques, plus de la moitié des entreprises ont mis à jour leur politique au cours de l’année passée.

Former les salariés à l’utilisation des réseaux sociaux

Cependant, pour réduire au mieux les risques, le cabinet conseille d’informer et de former les salariés à l’usage des réseaux sociaux. « Certains salariés ne maîtrisent pas l’utilisation des réseaux sociaux, souligne Cécile Martin. Ils ne savent pas par exemple que s’ils ne restreignent pas l’accès à leur profil Facebook, ce qu’ils écrivent pourra être lu par tous. La formation des salariés est très importante et permettrait certainement d’éviter des contentieux ». Or seules un tiers des entreprises proposent des formations à leurs salariés sur l’utilisation des réseaux sociaux, un chiffre stable par rapport à la précédente enquête.

 

Evaluer ce contenu :

Réseaux sociaux : les entreprises n’hésitent plus à sanctionner
3.75 (75%) 4 votes

Commentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *