Interview

Jean-Louis Liévin, "Idexlab est le Meetic de l'innovation"

Idexlab, plateforme d’open innovation, a été retenue pour participer à Netva, un programme organisé par le Ministère des affaires étrangères pour conquérir le marché nord-américain. Jean-Louis Liévin, PDG fondateur d’Idexlab, nous explique le concept de sa start-up : mettre en relation les entreprises innovantes avec les experts dont elles ont besoin pour mener à bien leur projet.

Jean-Louis Liévin,

1)     Qu’est-ce que l’innovation ouverte ?

L’innovation ouverte, ou open innovation, selon Idexlab, c’est de permettre aux entreprises de pouvoir accéder aux meilleurs experts dans le monde pour pouvoir innover avec eux. Nous vivons à une époque où nous entendons beaucoup le terme « open ». Idexlab s’inscrit dans ce mouvement, puisque notre plateforme est riche grâce à l’open access, qui rend de nombreux documents scientifiques et techniques en libre accès.

2)     Idexlab propose de mettre en relation des entreprises innovantes avec des experts. Comment se déroule cette mise en relation ?

Idexlab fonctionne comme un moteur de recherche : lorsqu’une entreprise souhaite se renseigner sur un thème précis, elle fait sa recherche sur Idexlab, qui lui propose une liste des meilleurs experts et de leurs études sur ce sujet. En étant abonnée à Idexlab, l’entreprise reçoit ensuite toutes les dernières études au fil de leur publication. L’entreprise peut ensuite prendre contact avec les experts par elle-même, mais nous proposons également un service pour identifier et prendre contact avec les experts. Nous sommes un peu le Meetic de l’innovation, en préservant la confidentialité des échanges.

3)     Quel est le profil des entreprises clientes d’Idexlab ?

Ce sont des entreprises innovantes de toutes tailles. Nous comptons quelques grandes entreprises parmi nos clients telles qu’Airbus, Schneider Electric, Safran, Seb, Sanofi… Mais nous avons également des petites entreprises, qui tiennent un rôle également important dans l’innovation. Nos tarifs sont calculés en fonction du nombre d’utilisateurs, ce qui permet d’adapter le prix de l’abonnement à la taille de la structure. Nos tarifs démarrent à moins de 5000 euros par an pour une PME.

4)     Idexlab a été sélectionné pour participer au programme organisé par le Ministère des affaires étrangères Netva. En quoi consiste ce programme ?

Ce programme a pour but de lancer des start-ups françaises sur le marché nord-américain. Grâce à ce programme, nous allons bénéficier d’un accompagnement, et surtout du réseau du Ministère des affaires étrangères et des consulats sur place pour nouer des contacts : à la fois d’éventuels clients, partenaires et investisseurs. Un voyage à Boston d’une à deux semaines est prévu en octobre. Nous allons également rencontrer des entrepreneurs français qui ont déjà bénéficié de ce programme, avec qui nous pourrons échanger de bonnes pratiques et éviter de commettre certaines erreurs.

5)     Vous étiez-vous déjà lancés à l’export avant cette aventure aux Etats-Unis ?

Nous participons également à un programme financé par l’Union européenne, qui s’appelle Openisme. Ce programme a pour but d’aider les PME européennes à trouver les experts dont elles ont besoin pour travailler sur des sujets innovants, ce qui s’inscrit totalement dans l’activité d’Idexlab. Nous espérons ainsi développer notre portefeuille de clients dans toute l’Europe.

Propos recueillis par Sophie Roy

Evaluer ce contenu :

Evaluer ce contenu

Commentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *