Question

Dans quel cas une SARL nécessite un commissaire aux comptes ?

La réponse de la rédaction :

La loi n’oblige pas une SARL à avoir un commissaire aux comptes, sauf si la société dépasse au moins deux des trois seuils suivants :

  • montant du chiffre d’affaires HT supérieur à 3 100 000 euros ; 
  • total du bilan supérieur à 1 550 000 euros ; 
  • SARL dépassant les 50 salariés.

La nomination d’un commissaire aux comptes nécessite une modification des statuts, la publication d’une annonce légale et le dépôt d’un dossier auprès du Greffe. 

Même sans dépasser les critères précités, et donc en l’absence de toute obligation, une entité (association, entreprise, société) peut, par la volonté de son Assemblée Générale, décider de nommer un commissaire aux comptes.

De plus, certains actes nécessitent l’utilisation d’un commissaire aux comptes (appelé alors selon le cas : commissaire aux apports, commissaire à la fusion…).

>> Déposez votre annonce légale constitution de SARL en ligne avec NetPME

>> Déposez votre annonce légale changement de commissaire aux comptes en ligne avec NetPME

Evaluer ce contenu :

Evaluer ce contenu