Exercer votre fonction de dirigeant

Exercer une fonction de dirigeant au sein d’une entreprise, ce n’est pas rien et pas si simple.
La santé financière de l’entreprise, son développement commercial et sa pérennité constituent bien sûr la priorité n°1 du chef d’entreprise. Et c’est bien là un emploi à plein temps. La stratégie, le management des équipes de production et des commerciaux, la finance et la gestion, autant de terrains sur lesquels sa présence est vitale et ses performances indispensables.
Et pourtant, cette fonction pilote emporte toutes sortes de conséquences, parfois insoupçonnées du chef d’entreprise lui-même, que la législation française a prévu de façon très précise.
Il ne doit ainsi jamais confondre son intérêt personnel et l’intérêt de la société : tous ses actes doivent strictement se conformer à l’objet social de l’entreprise.
Certes, il dirige l’entreprise mais il doit rendre des comptes aux associés ou actionnaires. Parfois même, il ne peut absolument pas décider seul, certains actes nécessitant leur autorisation expresse. C’est, par exemple, le cas de la vente de l’immeuble appartenant à l’entreprise.
Un métier à multiples facettes !

Nos conseils les plus lus