Actu

Accuser à tort de harcèlement moral est une faute grave

Le licenciement pour faute grave d'une salariée ayant dénoncé à tort des faits de harcèlement moral de la part de son supérieur hiérarchique est justifiée dès lors qu'il s'agissait essentiellement de lui nuire.

Accuser à tort de harcèlement moral est une faute grave

Laisser un commentaire

Suivant