Actu

Chômage partiel : l'Etat au secours des PME

La contribution de l'Etat à l'indemnisation du chômage partiel va être renforcée pour les PME. L'aide sera ainsi portée à 1,40 euro par heure dans les entreprises de moins de 250 salariés, contre 1,20 euro pour les autres.

Chômage partiel : l'Etat au secours des PME

La contribution de l’Etat à l’indemnisation du chômage partiel va être renforcée pour les PME. L’aide sera ainsi portée à 1,40 euro par heure dans les entreprises de moins de 250 salariés, contre 1,20 euro pour les autres. C’est ce qu’a annoncé François Fillon à la suite d’un entretien avec la Confédération générale du patronat des petites et moyennes entreprises (CGPME) qui en avait fait la demande au moment de la négociation d’un accord de revalorisation en décembre.

Avec cet accord, les heures de chômage partiel doivent, depuis le 1er janvier, être indemnisées sur la base de 60 % du salaire horaire brut, au lieu de 50%. Le montant minimum d’indemnisation est ainsi porté de 4,42 à 6,84 euros par heure.

Nelly Lambert
Rédaction de NetPME

Evaluer ce contenu :

Evaluer ce contenu

Commentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *