Actu

Déménagement d'entreprise : le casse-tête en cas de refus des salariés

Dans certaines situations, les salariés peuvent refuser de suivre leur entreprise qui déménage. Mais les conséquences du refus du salarié ne sont pas appréhendées par le code du travail et constituent un sérieux casse-tête pour les DRH. Le licenciement qui peut s'en suivre n'est pas sécurisé, alertent les avocats.

Déménagement d'entreprise : le casse-tête en cas de refus des salariés

Laisser un commentaire

Suivant