Actu

Grand Paris : de nouvelles opportunités de business pour les PME franciliennes

Permettre aux TPE-PME et ETI de profiter du formidable relais de croissance offert par les chantiers du Grand Paris, c’est le dessein de la plateforme CCI Business. Celle-ci vise à les informer en amont des appels d’offre et à mettre en relation donneurs d’ordre et sous-traitants.

Grand Paris : de nouvelles opportunités de business pour les PME franciliennes

Les chantiers du Grand Paris, –108 milliards d’euros d’investissement supplémentaires à l’horizon 2030– doivent pouvoir bénéficier aux PME franciliennes. C’est ce que souhaite la CCI Paris Ile-de-France avec la plateforme CCI Business lancée le 18 janvier dernier. Pour aider les TPE/PME et ETI à se placer sur les nombreux projets d’investissement liés au Grand Paris, la plateforme constitue le « carrefour d’information incontournable des opportunités d’affaires, souligne Loïc Chouin, directeur de la mission Grand Paris de la CCI Paris Ile-de-France. Un bon moyen de rendre palpable la maîtrise d’ouvrage en Ile-de-France qui est assez dispersée et manque de visibilité. »

Créer un écosystème entre PME et maîtres d’ouvrage

Les entreprises qui s’inscrivent sur la plateforme (75 demandes d’adhésion pour le moment), sont en veille active. Concrètement, elles reçoivent chaque semaine une alerte automatique avec les actualités et les appels à manifestation d’intérêt qui les concernent dans leurs domaines. Ces derniers sont publiés en amont des consultations, 3 à 6 mois en moyenne, afin que les entreprises aient le temps de se préparer. Le but : détecter les opportunités de chantiers, identifier les compétences techniques attendues, trouver les ressources nécessaires et répondre de manière adéquate. « En concentrant les offres sur un portail, nous voulons lever les freins des PME qui hésitent à se lancer dans la compétition. »

Maximiser les chances de réussite des PME

Au-delà de cette plateforme online, la CCI organise des rencontres sur le territoire dans lesquelles les maîtres d’ouvrage communiquent sur l’un de leurs chantiers. Un moyen pour les dirigeants de PME d’obtenir des éléments qualitatifs en supplément de l’information technique mise en ligne. « Et de générer de la confiance grâce à ces rencontres physiques » ajoute Loïc Chouin. En plus de la mise en relation, la CCI propose des ateliers ciblés pour accompagner les entreprises dans leurs réponses aux appels d’offres et anticiper si besoin des groupements pour compléter leurs compétences. « Pour des questions de formalisme, des candidats sont éliminés car ils ne savent pas prendre en compte les besoins des maîtres d’œuvre tels qu’ils sont décrits dans le cahier des charges et à les structurer en fonction de leurs attentes » regrette Loïc Chouin.

Un enjeu d’autant plus crucial que le potentiel de développement est énorme pour les TPE/PME. On dénombre ainsi 53 milliards d’euros pour la création de 70 000 logements par an, 25 milliards d’euros pour le transport (création du Grand Paris Express et modernisation du réseau existant), et quelque 30 milliards de travaux d’aménagement, sans compter les projets liés à la« smart city » pour rendre la ville attractive et compétitive, notamment grâce à la transition énergétique et la révolution numérique. Pour l’heure, cinq donneurs d’ordre ont rejoint la plateforme : EPA Paris Saclay, RATP, SGP, SNCF Réseau et RTE. Celle-ci commence tout juste à être alimentée et devrait se développer et vise à présenter une dizaine de donneurs d’ordres d’ici la fin de l’année 2016.

Evaluer ce contenu :

Evaluer ce contenu

Commentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *