Actu

Le fait religieux dans l'entreprise : les salariés pourraient être soumis à un "principe de neutralité"

Jusqu’alors, le salarié n’était pas tenu au principe de laïcité dans son entreprise. Toutefois, l’instauration du « principe de neutralité » restreignant la « manifestation des convictions » dans le règlement intérieur, adoptée par le Sénat dans son projet de loi Travail pourrait faire évoluer les relations au travail. La laïcité de combat serait-elle de retour ?

Le fait religieux dans l'entreprise : les salariés pourraient être soumis à un

Laisser un commentaire

Suivant