Actu

Jeunes entreprises innovantes : les modalités de déclaration

Dans une circulaire, l'Acoss, caisse nationale des URSSAF, précise les modalités pratiques de déclaration de l'exonération de cotisations, dont bénéficient les jeunes entreprises innovantes, sur le bordereau récapitulatif de cotisations.

Jeunes entreprises innovantes : les modalités de déclaration

Le statut de la jeune entreprise innovante a été créé en 2004 pour favoriser la création de petites et moyennes entreprises effectuant des travaux de recherche. Il s’applique aux entreprises créées pour cet objet jusqu’au 31 décembre 2013. Ce statut leur permet d’obtenir une exonération de cotisations patronales.

Exonérations de cotisations applicables aux jeunes entreprises innovantes

L’exonération de cotisations vise les cotisations patronales d’assurances sociales et d’allocations familiales. Jusqu’en 2010, l’exonération était totale pendant les 8 premières années suivant la création de l’entreprise, sans conditions. Elle a été réduite par la loi de finances pour 2011, avant d’être en partie rétablie par la loi de finances rectificative pour 2011, depuis le 1er janvier 2012, selon les modalités détaillées ci-dessous.

Exonération de cotisations pour les jeunes entreprises innovantes
Années 1 à 4 100 %
Année 5 80 %
Année 6 70 %
Année 7 60 %
Année 8 50 %

Cette exonération s’applique sur la part de rémunération inférieure à 4,5 Smic versée aux salariés (soit 6 436,13 € en 2013), dans la limite d’un plafond fixé à 5 fois le plafond annuel de sécurité sociale (185 160 € en 2013).

Modalités de déclaration

La circulaire précise que l’exonération doit être déclarée pour les 3 premières années lorsque l’exonération est à taux plein au moyen du code type de personnel (CTP) 734 : Exo JEI exonération taux plein.
Pour les années suivantes, l’exonération appliquée à taux dégressif est déclarée au moyen des CTP suivants :

  • 916 : Exo JEI 4e année ;
  • 947 : Exo JEI 5e année ;
  • 918 : Exo JEI 6e année ;
  • 919 : Exo JEI 7e année.
Rappelons que pour être qualifiée de jeune entreprise innovante, l’entreprise doit remplir les conditions suivantes  :
– employer moins de 250 personnes ;
– avoir réalisé un chiffre d’affaires inférieur à 50 millions d’euros au cours de l’exercice, ou un total du bilan inférieur à 43 millions d’euros ;
– être créée depuis moins de 8 ans ;
– avoir réalisé des dépenses de recherche représentant au moins 15 % des charges fiscalement déductibles au titre de l’exercice ;
– être indépendante au sens de l’article 44 sexies du Code général des impôts ;
– être réellement nouvelle. Elle ne doit pas avoir été créée dans le cadre d’une concentration, d’une restructuration, d’une extension d’activité préexistante ou d’une reprise d’une telle activité.

Evaluer ce contenu :

Evaluer ce contenu

Commentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *