Actu

Les TPE PME plus sensibles aux enjeux de la formation

Face à un avenir incertain, la formation est perçue comme moins prioritaire mais elle demeure, pour plus de la moitié de TPE-PME (53 %), un levier d’action évident sur la performance de l’entreprise, selon le baromètre annuel Agefos-PME publié en décembre.

Les TPE PME plus sensibles aux enjeux de la formation

Si elles préfèrent toujours recruter des salariés déjà opérationnels, les TPE-PME sont cependant plus conscientes de l’importance de la formation pour s’adapter aux contraintes d’évolution de leur activité.

Une motivation exogène en progression

Un trio forme les principaux facteurs qui déclenchent le recours à la formation : l’évolution des métiers (37 %), l’évolution du marché (27 %) et l’organisation du travail (19 %).
Une des principales évolutions constatées pour l’édition 2012 de ce baromètre est la progression d’un facteur exogène dans le déclenchement de la formation puisque la motivation liée à l’évolution du marché a pris 9 points de plus par rapport à 2011.

Une préférence pour le recrutement de salariés déjà formés

Pour répondre aux besoins de qualification des TPE-PME, 2 grandes orientations sont citées par les entreprises : recruter du personnel qualifié et opérationnel (58 %) et former les salariés (53 %). La formation reste une réponse stable. Le souhait de recruter du personnel expérimenté connait une croissance importante par rapport à 2011 (+ 9 points). Le recrutement en contrat de professionnalisation atteint 21 % en 2012 (contre 18 % en 2011).

Des budgets cantonnés à l’obligation légale…

L’obligation légale reste la norme concernant les budgets formation. Sans surprise, la taille de l’entreprise reste un élément déterminant pour un engagement plus important, 42 % des PME déclarant un budget formation supérieur à l’obligation légale tandis que les TPE se cantonnent au minimum légal.

…mais en légère progression

Toutefois près d’un tiers des TPE-PME accroît systématiquement son budget formation depuis trois ans suite à la réforme de la formation de 2009. L’investissement dans la formation en 2012 est d’ailleurs plus important de 5 points par rapport à 2011 (total supérieur : 19 %). Un accroissement résultant avant tout (37 %) d’une politique volontariste en matière de formation de la part des entreprises répondantes.

Evaluer ce contenu :

Evaluer ce contenu

Commentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *