Question

L'employeur peut-il choisir le médecin du travail en cas de contre-visite médicale d'un salarié?

La réponse de la rédaction :

 

Le contexte :

Après avoir démissionné, un de nos salariés a bénéficié d’un arrêt de travail au cours de son préavis. Nous doutons de la réalité de sa maladie et souhaitons programmer une contre-visite médicale. L’administration du travail ou le salarié peuvent-ils nous imposer le médecin chargé de la contre-visite?

La réponse de la rédaction :

L’employeur qui maintient tout ou partie de la rémunération du salarié en arrêt de travail peut organiser une contre-visite médicale s’il doute de la réalité de la maladie ou de l’incapacité de travail du salarié.

L’employeur est libre de mandater le médecin de son choix pour réaliser la contre-visite médicale. Aucun médecin ne peut lui être imposé par le salarié ou par l’administration du travail.

Si le médecin contrôleur, après avoir examiné le salarié, constate que son état de santé ne nécessite pas ou plus d’arrêt de travail, l’employeur n’est plus tenu de maintenir le versement de sa rémunération au salarié.

Evaluer ce contenu :

Evaluer ce contenu

Commentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *