Actu

Le nombre d’entreprises artisanales augmente plus rapidement que la population française dans certaines régions

Le baromètre de l’artisanat 2016 dresse le portrait d’une France divisée en deux. Globalement, le nombre d’entreprises artisanales augmente mais certains territoires peinent à suivre le mouvement.

Le nombre d’entreprises artisanales augmente plus rapidement que la population française dans certaines régions

L’institut supérieur des métiers (ISM), en association avec l’assureur MAAF, a dévoilé le baromètre 2016 de l’artisanat français. L’ensemble est plutôt positif : les défaillances de TPE artisanales ont baissé en moyenne de 11% en un an. Le secteur étant stabilisé, de nombreux emplois ont pu voir le jour et l’artisanat affiche ainsi 1,6 millions de salariés en 2016, soit une augmentation de 0,15% par rapport à 2015. Mais attention, cette tendance ne concerne pas toutes les régions : seules l’Île-de-France, l’Occitanie, la région PACA et les DOM sont portés par cette dynamique. Le baromètre dessine d’ailleurs une France séparée avec un sud où les entreprises artisanales se multiplient et un nord qui peine à suivre le pas.

Ce qu'il faut savoir sur le statut d'artisan
Passez à l’action :

Ce qu'il faut savoir sur le statut d'artisan

Une division géographique et sectorielle

De 2000 à 2015, le nombre d’entreprises artisanales est passé de 132 pour 10 000 habitants à 199 pour 10 000 habitants. Dans le sud de la France, le phénomène est plus marquant : en Auvergne-Rhône-Alpes, l’artisanat fournit 277 emplois pour 10 000 habitants tandis qu’en région PACA il représente 262 emplois pour 10 000 habitants. La Corse, elle aussi, tire son épingle du jeu et prend la tête du classement.

 

Le nombre d’entreprises artisanales augmente plus rapidement que la population française dans certaines régions

 

Après le contraste nord/sud, vient celui de la ville et de la campagne. En milieu rural, l’artisanat est très présent économiquement comme dans la Creuse où le secteur représente presque la moitié du tissu économique marchand du département. En queue, Paris et ses territoires limitrophes (les Hauts de Seine et les Yvelines) ont du mal à vivre de leur artisanat.

 

On note aussi l’implantation de certains secteurs en ville comme l’artisanat du service et du transport (taxis et VTC) qui sont « surreprésentés » en agglomération parisienne tandis que les secteurs du bâtiment, de la fabrication agro-alimentaire et du travail du bois sont extrêmement présents dans les campagnes.

 

Pourcentage des entreprises artisanales dans le tissu économique marchand des départements

pourcentage-entreprises-artisanales

À chaque région son savoir-faire

Si ces divisions existent, elles ont une explication liée à l’Histoire de France. Catherine Elie, directrice des études et du développement économique de l’ISM, livre son analyse dans le communiqué : « historiquement, on observe une plus forte densité artisanale dans les régions du Sud de la France qu’expliquent notamment la culture économique méditerranéenne, une appétence plus importante pour la création d’entreprise et l’intérêt pour le travail indépendant. (…) À l’inverse, le tissu de l’artisanat est moins développé dans les régions du Nord et de l’Est de la France, au passé plus industriel. »

 

secteurs-artisanaux-départements

 

Aussi, les départements conservent leur expertise et leurs spécialisations artisanales locales. Sans surprise, les artisans parisiens ont des activités en rapport avec la mode tandis que le département de la Manche (Normandie) a comme activité artisanale numéro 1, la fabrique de cidre. Le Gers (Occitanie), quant à lui, est expert dans la production de foie gras.

Une sortie de la crise économique

L’artisanat a longtemps été impacté par la crise économique de 2008 dont il peine à se remettre, comme explique Bruno Lacoste, directeur marketing et communication de MAAF. « La crise économique amorcée en 2008 a eu un impact important sur l’activité économique des entreprises artisanales et leur rentabilité. Si 2010 et 2011 ont été des années de « rétablissement », un ralentissement a de nouveau été observé sur la période 2012-2015, notamment sur le segment des entreprises de 1 à 9 salariés. L’année 2016 est une année de stabilisation avec l’emploi salarié et le nombre de défaillances qui semble soutenir un retournement de situation qui devra être confirmé en 2017 pour réellement parler de sortie de crise ».

 

Le nombre de créations d’entreprises artisanales se stabilise enfin avec une légère hausse de 8% en 2016 par rapport à 2014. L’artisanat peut d’ailleurs compter sur le secteur du bâtiment dont l’activité a progressé de 1,5% au premier trimestre 2017 selon la Capeb (Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment). Cette forte croissance est due notamment à l’excellente activité des TPE et PME en 2016 qui continue leur progression.

 

Melissa Carles

 

Evaluer ce contenu :

Le nombre d’entreprises artisanales augmente plus rapidement que la population française dans certaines régions
3.8 (75%) 4 votes

Commentaires :

Laisser un commentaire