Actu

Partage des bénéfices : les PME versent rarement des dividendes

Un pré-rapport de l'Insee met à jour les écarts de rémunération et l'utilisation des profits dans les entreprises françaises. Moins de deux PME sur dix versent des dividendes.

Partage des bénéfices : les PME versent rarement des dividendes

Selon un rapport provisoire de l’Insee mis à jour par Le Figaro et Les Echos, moins de la moitié (46,8 %) des PME étaient bénéficiaires en 2006 contre près de 70 % des grandes entreprises. Le directeur général de l’Insee, Jean-Philippe Cotis, a été chargé, en février dernier par le Président de la République, d’une « mission d’analyse et de concertation sur le partage des profits et les écarts de rémunération en France » en vue de négociations sur le partage des bénéfices.

Traduit en versement de l’impôt sur les bénéfices, les PME ont versé en moyenne 5 % de leur valeur ajoutée, contre 6 % pour les plus grosses structures. Quant au partage de leurs bénéfices, il apparaît que seules 16,4 % des PME versent des dividendes. C’est pratiquement deux fois moins que les entreprises de taille intermédiaire. Les plus généreuses étant les grandes entreprises : 41 % en versent.

Le pré-rapport constate en outre que le taux de marge des sociétés non financières est plus faible en France que dans la moyenne de la zone euro (39,3 %). Il était ainsi de 31,2 % fin 2007, contre 40,7 % en Allemagne par exemple. La mission Cotis souligne que la part des salaires dans la valeur ajoutée est très élevée en France.

Nelly Lambert
Rédaction de NetPME

Evaluer ce contenu :

Evaluer ce contenu

Commentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *