Actu

Perspectives 2014 : léger mieux pour les TPE-PME

Le baromètre Ipsos - Agefos PME sur les perspectives 2014 vient de paraître. Une légère amélioration se dessine, mais le chemin reste long.

Perspectives 2014 : léger mieux pour les TPE-PME

Le temps n’est pas encore au beau fixe, mais on perçoit tout de même une petite éclaircie ! C’est ce qui ressort du baromètre annuel Ipsos – Agefos PME sur les perspectives 2014[1] des dirigeants de TPE-PME. Les perspectives les plus optimistes concernent l’emploi : 13 % des dirigeants prévoient de recruter en 2014, contre 12 % en 2012. Et surtout, la réduction des effectifs est moins envisagée, passant de 13 à 8% pour l’an prochain. L’étude souligne également les difficultés que rencontrent les petites structures pour recruter : plus de 4 chefs d’entreprise sur 10 déclarent rencontrer des difficultés pour recruter ! Des difficultés qui sont liées au manque de motivation (65 %), à la pénurie de candidats (46 %), à un problème de compétences (45 %) et au salaire proposé (26 %).

Les dispositifs d’aide à l’emploi très mal connus

Cette tendance n’est pas sans lien avec le deuxième phénomène qui ressort de ce baromètre : la méconnaissance des dispositifs d’aide à l’emploi : 78 % des répondants ont déclaré avoir une connaissance faible ou inexistante du contrat de génération, du chômage partiel et des emplois d’avenir. 90% d’entre eux ne connaissent pas ou peu la Préparation opérationnelle à l’emploi (POE), 85% ne connaissent pas l’action de formation préalable au recrutement (AFPR) et 82% ne connaissent pas le contrat de sécurisation professionnelle (CSP)…  Le recours aux contrats d’apprentissage et de professionnalisation est quant à lui assez stable.

Formation professionnelle : oui mais…

Le baromètre s’est également intéressé à la perception de la formation professionnelle chez les TPE-PME. Et les résultats sont très disparates : les dirigeants considèrent que la formation professionnelle est un investissement pour l’avenir (41 %), un levier de développement de l’entreprise (41%), une obligation règlementaire, voire une charge (39%), un retour sur investissement difficile à mesurer (35%), un domaine relativement difficile à aborder (20%) et un élément essentiel de la stratégie de l’entreprise (19%)! Il ressort également que 28 % des entreprises pensent mettre en place un plan de formation en 2014.




[1] Enquête réalisée entre le 3 et le 17 octobre 2013 par téléphone, auprès de 501 dirigeants et responsables des ressources humaines sur le lieu de travail.

Evaluer ce contenu :

Perspectives 2014 : léger mieux pour les TPE-PME
3 (60%) 1 vote

Commentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *