Actu

Les PME innovantes moins touchées par la crise

La dernière étude semestrielle d'Oseo constate "un sérieux ralentissement" de l’activité des PME au second semestre 2008. Les entreprises fortement exportatrices et innovantes font preuve d’une meilleure résistance.

Sans surprise, la dernière étude semestrielle d’Oseo constate "un sérieux ralentissement" de l’activité des PME au second semestre 2008. La croissance de leur chiffre d’affaires a ainsi été réduite de moitié par rapport au premier semestre.
Néanmoins, la banque publique des PME observe aussi que "les entreprises fortement exportatrices et innovantes font preuve d’une bien meilleure résistance que les autres". Un constat qui vaut tant pour l’emploi que pour les projets d’investissement. Même si elles partagent le pessimisme ambiant pour l’année 2009, elles comptent en effet investir davantage que les autres cette année.
Pour les autres, les principaux freins évoqués sont le manque de visibilité sur l’évolution de la demande dans les mois à venir et le coût élevé du crédit. Tous les secteurs s’estiment touchés par les retentissements de la crise. Seules les PME des services aux entreprises conservent un relatif optimisme dans leurs perspectives de développement.

Source : L’enquête semestrielle de conjoncture d’Oseo a été réalisée entre le 10 et le 18 novembre 2008, à partir d’un échantillon de 1000 petites et moyennes entreprises de moins de 500 salariés.

Nelly Lambert
Rédaction de NetPME

Evaluer ce contenu :

Evaluer ce contenu

Commentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *