Actu

Les propos tenus sur Facebook peuvent justifier un licenciement

Le conseil de prud'hommes de Boulogne-Billancourt a jugé légitime le licenciement pour faute grave de deux salariés ayant critiqué leur hiérarchie sur Facebook. Les contentieux de cette nature sont amenés à se multiplier.

Les propos tenus sur Facebook peuvent justifier un licenciement

Laisser un commentaire

Suivant