Actu

Le refus du salarié d’accepter un poste ne prouve pas le respect par l’employeur de son obligation de reclassement

Le refus par un salarié d'un poste proposé par l'employeur dans le cadre de son obligation de reclassement n'implique pas, à lui seul, le respect par celui-ci de cette obligation. C’est ce que vient d’affirmer la Cour de cassation dans un arrêt du 29 novembre 2006.

Laisser un commentaire

Suivant