Actu

Vers "un contrôle technique du bilan" ?

Le ministre de l’Economie et des Finances veut formaliser l’entretien de bilan annuel entre le chef d’entreprise et son expert-comptable. Il souhaite qu’une mission de conseil soit systématisée pour les entreprises en difficultés.

Vers

« Je propose de mettre en place un outil de diagnostic qui identifierait les postes de bilan que le chef d’entreprise pourrait optimiser ». Pierre Moscovici a fait cette proposition le 3 octobre devant près de 6000 professionnels du chiffre présents au congrès annuel de l’Ordre des experts-comptables. Objectif : aider les entreprises qui rencontrent des difficultés de financement.
Cette sorte de « contrôle technique du bilan », comme il l’appelle, serait utilisé lors de l’entretien annuel. « Je souhaite que l’Ordre et mes services puissent travailler rapidement à ce projet pour le rendre effectif dès cette année « , a ajouté le ministre de l’Economie et des Finances.

Concrètement, de quoi s’agit-il ? Pierre Moscovici a évoqué deux exemples de conseil associés à cette démarche. Le premier consiste à identifier les dispositifs qui servent à améliorer le besoin en fonds de roulement. Le second serait de tirer le meilleur parti possible des règles en matière de délais de paiement, ce qui peut d’ailleurs contribuer aussi à optimiser le besoin en fonds de roulement.
Reste à savoir dans quelle mesure ces missions ne sont-elles pas déjà proposées par l’expert-comptable et aussi quel rôle pourrait jouer l’administration dans ces prestations qui font référence au conseil en gestion.

Evaluer ce contenu :

Evaluer ce contenu

Commentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *