Actu

Violation de la clause de non-concurrence : la preuve à la charge de l'employeur

La Cour de cassation vient de rappeler que c’est à l’employeur qui se prévaut d’une violation de la clause de non-concurrence d’en rapporter la preuve. A défaut, il reste tenu de verser la contrepartie financière à son salarié.

Laisser un commentaire

Suivant