Interview

Gaëtan de Sainte Marie, président de PME Centrale

La centrale d'achats PME Centrale propose aux PME et TPE de s'unir pour bénéficier de tarifs préférentiels, au même titre que les grands groupes. Installée historiquement en Rhône-Alpes, la centrale vient d'ouvrir une antenne à Nantes.

Gaëtan de Sainte Marie, président de PME Centrale

 1) Pour quelles raisons vous êtes-vous positionné sur l’activité de centrale d’achats pour les PME ?

 Au début de ma carrière, j’ai travaillé pendant deux ans dans un grand groupe en Australie. Je me suis rendu compte à quel point tout était organisé, et combien cette organisation était économique pour l’entreprise. Je me suis dit que c’était impossible pour les PME, qui n’ont pas les mêmes ressources humaines et financières. J’ai donc fondé là-bas une entreprise de mutualisation des services informatiques mais cela n’a pas marché. Je suis rentré en France en restant persuadé que la mutualisation des moyens pour les PME était une solution d’avenir. En échangeant avec quelques entrepreneurs qui « se bagarraient » contre des grands groupes pour obtenir de meilleures conditions d’achats, nous avons imaginé que la mutualisation des achats serait un levier de performance pour les PME. Et nous avons créé PME Centrale.

2) Pour quels produits les PME font-elles appel à vous ?

Nous intervenons sur six grandes catégories de produits : les services généraux (fournitures de bureau, téléphonie, etc.), le finance et social (intérim, organismes de formation, achats pour les salariés des entreprises adhérentes). Le développement des achats pour les salariés est une activité que nous avons développée dernièrement. Nous nous occupons également des véhicules (achats, location longue et courte durée, carburant et pneus). Nous mutualisons les achats de consommables comme la location de matériels et les tenues de sécurité, l’achat de matériels (dans le bâtiment et l’industrie notamment), et les achats durables, qui regroupent toutes les catégories précédentes mais dans une optique de développement durable.

3) Dans un contexte de crise, la réduction des coûts est cruciale pour les entreprises. Ce phénomène est-il à l’origine de votre succès ?

 En partie oui. La mutualisation des moyens pour une PME est aujourd’hui vue comme une solution d’avenir, là où auparavant, cela pouvait être assimilé à une faiblesse potentielle de la part du dirigeant. Aujourd’hui nous constatons que de plus en plus d’entreprises se regroupent pour développer ensemble certains services : vendre ensemble, communiquer ensemble, innover ensemble….

Par ailleurs, ce qui fait notre force c’est l’implication de nos adhérents dans PME Centrale. Nous sommes un groupement d’entreprises indépendantes. Ce sont, par exemple, des commissions d’achats, composés de responsables achats d’adhérents, qui négocient avec les fournisseurs nos contrats cadres pour l’ensemble de nos entreprises adhérentes. Chacun va apporter sa connaissance et son expérience au service du collectif. D’une certaine manière, on peut donc dire que nous mutualisons aussi les compétences de nos adhérents ! L’équipe de PME Centrale s’occupe, elle, d’animer le réseau, de faire en sorte que nos adhérents et nos fournisseurs se rencontrent sur le terrain et travaillent ensemble.

4) Quel est le profil de vos adhérents ?

 Nous avons 4000 entreprises adhérentes, dont la moitié dans le secteur du BTP. Nous sommes également présents dans le secteur de l’industrie, du commerce, du service et dernièrement de la santé. Nos adhérents sont situés dans toute la France, dont 40% en Rhône-Alpes, notre région d’origine. Nous venons d’ouvrir une antenne il y a dix jours à Nantes. Mais nous avons des adhérents dans toute la France car la proximité avec l’une de nos antennes n’est pas indispensable : lorsqu’une PME est adhérente de PME Centrale, il suffit qu’elle s’adresse à l’un de nos fournisseurs pour bénéficier des avantages de la centrale d’achats. Prenons l’exemple d’un entrepreneur qui a besoin d’un véhicule : il va chez son concessionnaire local, et pourra bénéficier de la remise négociée au niveau national.

Toutes les TPE et PME peuvent nous rejoindre, en remplissant un formulaire sur notre site. Nous recontactons ensuite les entrepreneurs et faisons une étude de ses achats pour évaluer le potentiel d’économie que PME Centrale peut représenter.

5) Quels sont vos projets ?

Nous souhaitons développer encore notre activité sur les achats des salariés de nos adhérents car il n’y a pas de raison que les salariés de grands groupes bénéficient de tarifs préférentiels et pas les salariés de PME et TPE. Et nous travaillons sur des opportunités de développement à l’international.

Propos recueillis par Sophie Roy

Evaluer ce contenu :

Gaëtan de Sainte Marie, président de PME Centrale
5 (100%) 4 votes

Pour aller plus loin Sur le même sujet

Commentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *