Actu

Ces entreprises qui ont choisi d’être «remarquables»

Jeunes entrepreneurs, ils ont décidé de placer la RSE (1) au cœur de leurs business. Rencontre avec ces «entreprises remarquables» distinguées par Initiative France.

Ces entreprises qui ont choisi d’être «remarquables»

Des projets «sympathiques et chaleureux» : c’est ainsi que Louis Schweitzer, Président d’Initiative France, qualifie les entreprises remarquables. Autrement dit, Initiative France distingue les entreprises qui «allient création d’emplois, réussite économique et engagements responsables».

Une démarche volontaire

En principe, les petites entreprises ne sont pas soumises à l’obligation de RSE telle que le prévoit la loi Grenelle (2). Un créateur d’entreprise qui place d’emblée la RSE au cœur de son business le fait donc par conviction personnelle. «Ingénieur en informatique, j’ai décidé de travailler sur des logiciels destinés à élaborer des reportings RSE car j’avais besoin de donner du sens à mes activités professionnelles» explique Thomas Albisser, fondateur de Hop-Cube. «Donner du sens à son travail», c’est aussi ce qui a motivé Edouard Ampuy, Arthur BEGOU et Clément Girault, des jeunes de 23 à 25 ans, étudiants en restauration, à fonder « Comme des Papas » pour fabriquer et distribuer des petits pots pour bébés 100% bio. Ce sens était évident pour Sarah Da Siva Gomès, qui personnellement sensibilisée à la question du handicap, a décidé de créer Constant & Zoé, une ligne de vêtement pour personnes en situation de handicap.

Cette démarche volontaire fait partie des critères de sélection des entrepreneurs « remarquables ». C’est pour cela que 20% de dossiers sont rejetés sur les 150 présentés à Initiative France par an. «Nous recevons chaque candidat en entretien pour voir s’il a créé son entreprise par opportunisme ou par volontarisme» souligne Gyl Coppey, délégué général adjoint d’Initiative France

Des critères de sélection positifs

La sélection des entreprises remarquables se fait suivant quatre critères : dynamique territoriale, engagement environnemental, volontarisme social et sociétal et innovation. Précisons que l’innovation s’entend au sens large. C’est la manière de produire qui compte. Par exemple, PrivTech, entreprise remarquable qui développe des bancs d’essai destinés à valider des cycles de pollution des moteurs de véhicules.
«Les critères ne sont pas cumulatifs mais ils doivent tous être présents dans le projet, à des degrés variables. Ce sont des critères positifs. C’est-à-dire qui s’inscrivent dans la stratégie de l’entreprise» explique Gyl Coppey.

Bénéfices de la distinction «remarquable»

Une entreprise remarquable peut obtenir jusqu’à 25 000 € d’aide au financement de ses fonds propres via un prêt d’honneur (sans intérêt à payer). Elle bénéficie également de l’accompagnement des plateformes Initiative locales et du parrainage d’un chef d’entreprise.

Le prêt octroyé par Initiative France se traduit généralement par un effet de levier. «Cela nous a donné plus de crédibilité auprès du banquier. Nous avons pu obtenir un prêt complémentaire pour financer notre trésorerie» confirme Arthur Begou, co-fondateur de Comme des Papas
Aux dires des lauréats, le label Entreprise remarquable permet de gagner en fiabilité auprès de toutes les parties prenantes. Par exemple, Constant & Zoé qui a pu se montrer aux Galeries Lafayette de Lyon ou encore nouer un partenariat avec Promod.

(1) RSE : Responsabilité sociale et environnementale
(2) article 225 de La loi n° 2010-788 du 12 juillet 2010, dite Grenelle 2, et Décret n° 2012-557 du 24 avril 2012 relatif aux obligations de transparence des entreprises en matière sociale et environnementales

Evaluer ce contenu :

Ces entreprises qui ont choisi d’être «remarquables»
4 (80%) 1 vote

Commentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *